4e université d'été du CADTM Europe

Publié le par dan29000

11 septembre > 13 septembre

La Marlagne (Namur) - Belgique

DEBT OVER ! 4e Université d’Été du CADTM Europe

25 ans que la dette nous casse la tête...
Combien de temps pourrons-nous encore obéir aux créanciers ?

 !!! BLOQUEZ VOS 11-12-13 SEPTEMBRE 2015 !!!

 

JEUDI 10

19h30 Documentaire « Équateur : la forêt empoisonnée » (un film de Chris den Hond et Mireille Court - 2014 - 42 min.)
Les victimes de Chevron ont gagné des procès en Equateur en 2011 et 2013 contre cette multinationale qui a détruit une grande partie de l’Amazonie et de nombreuses vies. Mais Chevron a quitté le pays en 1992, il faut donc appliquer le verdict en dehors du pays. Les plaignant.e.s et leurs soutiens poursuivent la compagnie dans les 60 pays où elle détient des biens...
Le film sera suivi d’une discussion avec les réalisateurs.

DJs CADTM !

VENDREDI 11

08h → 09h45
Accueil

10h → 12h30
PLÉNIÈRE D’OUVERTURE : « LA DETTE DANS TOUS SES ÉTATS »

La dette, élément central du système capitaliste, est le prisme par lequel de multiples phénomènes seront étudiés durant ce week-end : crises alimentaire et écologique, crise de la dette au Nord, créances de pays du Sud, mouvements sociaux, financiarisation de nos vies, patriarcat …
Myriam Bourgy (CADTM – France), Amina Amzil (ATTAC CADTM – Maroc), Olivier De Schutter (UCL – Belgique), Gilbert Lieben (CGSP Wallonne – Belgique), Eric Toussaint (CADTM – Belgique) modération : Emilie Paumard (CADTM – Belgique)

Pause midi

14h →16h
- « L’utilité des audits citoyens »
Après l’Équateur, la Grèce et l’Argentine, où aura lieu la prochaine commission d’audit de la dette ? La réponse à cette question dépend inévitablement de la force exercée par les mouvements sociaux qui la réclament et de la pression créée par les campagnes d’audit citoyen de la dette. Retrouvons les expériences en cours en Belgique, en Espagne, en France, au Mali et en Amérique Latine.
Emma Aviles (PACD – Espagne), Patrick Saurin (CAC – France), Laurent Pirnay (ACiDe – Belgique), Broulaye Bagayoko (CAD – Mali) modération : Jérémie Cravatte (CADTM – Belgique)

- « Animation le jeu de la ficelle version dettocratie » (participatif)
La dette t’emmêle la tête, tu veux te démêler la cervelle ? Viens prendre ton rôle dans le jeu de la ficelle ! Un moyen plus ludique pour saisir les enjeux et les impacts du système dette.
Najla Mulhondi (CADTM – Belgique) et Emilie Paumard (CADTM – Belgique)

- « L’Amérique latine, toujours rebelle ? »
Ancien laboratoire du néolibéralisme, l’Amérique latine a plus récemment représenté l’épicentre des luttes et alternatives au système capitaliste, à la dette et à l’extractivisme. Mais les expériences de plusieurs gouvernements « progressistes » menés au pouvoir par des mouvements sociaux n’ont-elles pas atteint leurs limites ? Quelles inspirations pour l’Europe en crise ?
Bernard Duterme (CETRI – Belgique), Daniel Munevar (CADTM – Colombie), Maud Bailly (CADTM – Belgique)

- « Animation : Comment fonctionnent nos banques ? » (participatif)
Dans quel cadre opèrent les banques ? Comment fonctionnent-elles ? Quelles évolutions ont-elles connues ? Comment ont-elles provoqué une crise financière ? Existe-t-il des alternatives ?
Aline Fares (Finance Watch – Belgique) et Pierre Gottiniaux (CADTM – Belgique)

Pause café

16h30 → 18h30
- « L’extractivisme et la dette écologique »
La dette et l’extractivisme sont les deux armes d’un même système d’oppression et d’exploitation. La dette écologique représente le résultat du pillage de territoires et de populations dont la souveraineté est sans cesse violée, au Nord comme au Sud. Focus sur les mécanismes de cette machine infernale qui nous envoie dans une double impasse sociale et écologique.
Nicolas Sersiron (CADTM – France), Renaud Duterme (CADTM – Belgique), Florence Kroff (FIAN – Belgique) modération : Sebastien Kennes (Rencontre des Continents – Belgique)

- « Outils pédagogiques pour armer les femmes contre toute forme d’austérité » (participatif)
Venez découvrir et partager les outils que des femmes ont développés au sein de leur mouvement et collectif pour promouvoir une analyse féministe et collective de l’austérité, s’approprier des notions d’économie et ainsi combattre la dette illégitime et ses conséquences sur la vie des femmes.
Lorie Penninck (Vie Féminine – Belgique), Charlotte Chatelle (Comité « Vlà la facture ! » – Belgique), Amandine Chatelain (Comité « Vlà la facture ! » – Belgique), modération : Christine Vanden Daelen (CADTM – Belgique)

- « Burkina Faso : d’une révolution à l’autre ? »
Blaise Compaoré, élève modèle du FMI, de la Banque mondiale et du néocolonialisme, a été chassé du pouvoir par une mobilisation populaire historique impulsée par le mouvement « Balai citoyen ». Le Burkina, ou « pays des hommes intègres » tel que l’avait baptisé Thomas Sankara, est-il révélateur d’un vent nouveau qui souffle sur l’Afrique ?
Bruno Jaffre (Biographe de Thomas Sankara – France), Humanist (rappeur membre du « Balai citoyen » – Burkina Faso/France), Virginie de Romanet (CADTM – Belgique)

- « Never too big to jail ! » (Jamais trop grandes pour être jugées !)
La lutte peut aussi passer par des actions en justice intentées contre les organisations et les individus se croyant au dessus des lois. C’est notamment le cas de la Banque mondiale et des dirigeants de grandes banques privées. Nous verrons les possibilités concrètes développées par certains acteurs et mouvements sociaux à l’initiative de tels procès.
Claude Quemar (CADTM – France), Rachel Knaebel (Basta ! – France), Patrick Saurin (SUD-BPCE – France), Emma Aviles (15MpaRato – Espagne)

VENDREDI SOIR

18h30 Repas

20h Conférence gesticulée « Radical »
Deux activistes ayant la mauvaise habitude de courir d’une action à l’autre, en passant par leur potager, tout en assumant un temps plein dans le domaine de l’éducation non-formelle, s’arrêtent un instant… Ou plutôt, ils ralentissent un instant pour se demander de quelle manière leurs actions servent à combattre les injustices ici et ailleurs ? Ce dont ils sont certains, c’est qu’on pourrait faire mieux dans le domaine des luttes sociales et écologiques mais pour cela, il faudrait davantage travailler ensemble (pfff, facile à dire…) et aussi adopter des stratégies radicales. Ah oui mais ça veut dire quoi radical ? Ils ont une idée mais ils aimeraient aussi avoir votre avis sur la question !
Sebastien Kennes (Rencontre des Continents – Belgique) et Amaury Ghijselings (Quinoa – Belgique)

22h Concert « Humanist »

Rappeur burkinabé engagé, vivant à Angers, « Humanist » est un des membres du mouvement « Balai citoyen ».

DJs CADTM !

SAMEDI 12

09h30 →12h30
- « Accaparements des territoires et des ressources : résistances en cours » (participatif)
Du Sud au Nord, la tension monte et des résistances s’organisent pour freiner l’augmentation de la dette écologique. Des mouvements paysans ou anti-extractivistes, aux urbains ou anticapitalistes, des activistes de tous bords se retrouvent à lutter ensemble pour s’organiser « contre ces projets et leur monde ». État des lieux et analyse des résistances en cours pour d’autres vivre ensemble. 
Paul Ariès (Revue Z’indigné(e)s – France), Anna Bednik (Collectif ALDEAH – France) modération : Sebastien Kennes (Rencontres des Continents – Belgique) et Amaury Ghijselings (Quinoa – Belgique) – sur base de la conférence gesticulée de la veille.

- « Politiques migratoires : jusqu’à quand allons-nous compter les morts ? »
Les tragédies ont beau transformer la Méditerranée en un vaste cimetière, « l’Europe forteresse » n’apporte pour seule réponse que le dénis de sa responsabilité et le renforcement d’une politique répressive aux conséquences désastreuses. En Belgique, comme ailleurs, la lutte des sans-papiers ne reste pas sans voix.
Olivier Stein (Progress Law – Belgique), France Arets (CRACPE – Belgique), Alexis Deswaef (LDH – Belgique), Mamadou Bah (Réfugié politique – Grèce/Belgique) modération : José Mukadi (CADTM – Belgique)

- « Mensonges et vérités sur la sécurité et la dette sociale » (participatif)
Que nous dit-on de la sécu et de la dette sociale ? Entre charité, assurances privées et solidarité, trions le vrai du faux, en Belgique, au Portugal et ailleurs.
Broc (ATTAC Liège – Belgique), Eric Nemes (ATTAC Liège – Belgique), Rui Viana Pereira (CADPP – Portugal), Pascal Franchet (CADTM France)

- « Quid des révoltes populaires en ex-Yougoslavie ? »
On parle peu des révoltes des travailleur.se.s et des étudiant.e.s en Bosnie-Herzégovine de 2014 ou des grandes manifestations éclatées en Slovénie de 2012 et 2013. Elles montrent que les peuples des pays de l’ex-Yougoslavie s’opposent aux politiques néolibérales qui leur sont imposées depuis 25 ans. Qu’en est-il aujourd’hui ?
Tijana Okić (Higher Education Trade Union – Bosnie), Andreja Zivkovic (Marks21 – Serbie) modération : Pierre Gottiniaux (CADTM – Belgique)

Pause midi / Animations / Yoga / Balade / Foot

14h30 →17h30
- « En route pour la COP21 ! » (participatif)
À trois mois de la conférence onusienne sur le climat de Paris, quelle est cette « dernière chance » dont on parle de nouveau ? D’où vient la COP et quels sont les enjeux de ce rendez-vous ? À quoi bon s’y rendre ? Avec quels objectifs et quelles stratégies pour les mouvements sociaux ? Comment s’organiser de Belgique ? Faisons le point ! 
Natalie Eggermont (Climate Express – Belgique), Pascoe Sabido (CEO – Belgique), Juan Tortosa (CADTM – Suisse) modération : Amaury Ghijselings (Quinoa – Belgique)

- « Grèce : les raisons de la capitulation et les leçons à tirer »
Sous la menace des créanciers, le Premier ministre et le Parlement grecs ont finalement capitulé devant leurs exigences et ont foulé au pied la volonté populaire exprimée par le referendum du 5 juillet. Pourquoi les autorités grecques ont-elles capitulé ? Quelles sont les leçons à tirer ?
Eric Toussaint (CADTM – Belgique), Yiorgios Mitralias (CADTM – Grèce), Marina Kontara (Initiative Grèce – Belgique) modération : Renaud Vivien (CADTM – Belgique)

- « Dettes privées : bulles et résistances »
Des dettes étudiantes aux États-Unis, en passant par le micro-crédit au Maroc, aux expulsions hypothécaires en Espagne et au processus de financiarisation en Europe de l’Est, la dette privée est un maillon important de la chaîne capitaliste qui nous étrangle. État des lieux.
Fátima Martín (PACD – Espagne), Andreja Zivkovic (Marks21 – Serbie), Amina Amzil (ATTAC CADTM – Maroc), Lauren Tooker (Debt Resistance UK – Royaume-Uni) modération : Chiara Filoni (CADTM – Belgique)

- « Alternatives économiques féministes au système dominant »
Comment les féministes luttent-elles conjointement contre les dominations patriarcale et capitaliste ? Quelles initiatives mettent-elles en place pour lutter contre les injustices sociales poussées à leur paroxysme par la crise de la dette ? Comment les féminismes pensent-ils et provoquent-ils des changements sociaux susceptibles de consacrer une émancipation collective ?
Jules Falquet (Université Paris Diderot – France), Soizic Dubot (Vie Féminine – Belgique), Carla Sandoval Carrillo (Le Monde selon les Femmes – Belgique) modération : Christine Vanden Daelen (CADTM – Belgique)

SAMEDI SOIR

- 17h30 → 18h30 Rencontre des groupes locaux et nationaux du CADTM

- 18h30 Repas

- 20h30 Pièce de théâtre « Dette système » d’ACiDe Marche
Vous suivrez le parcours de Georgette qui a fait un emprunt à la banque pour permettre à sa fille de poursuivre ses études. Mais elle n’arrive plus à rembourser. Ni le CPAS, ni la commune, ni les associations caritatives, ni ses amis ne peuvent l’aider. Les pouvoirs publics sont étranglés : les dettes obligent les gouvernements à imposer des politiques d’austérité. La finance est toute puissante et les services publics disparaissent. Et pourtant, il existe des alternatives !

- 22h DJ Miss Sirocco (Drache Musicale/Radio Panik – Bruxelles)

DIMANCHE 13

09h30 →12h30

- « Sud : vers une nouvelle crise de la dette »
Entre plans d’ajustements structurels, prétendus allègements de dettes et diverses tentatives de se soustraire au diktat des institutions financières internationales : qu’en est-il aujourd’hui de la dette des pays du Sud ? Problème dépassé ou nouvelle crise de la dette au Sud annoncée ?
Broulaye Bagayoko (CAD – Mali), Larbi Hafidi (ATTAC CADTM – Maroc), Daniel Munevar (CADTM – Colombie), Maud Bailly (CADTM – Belgique)

- « Austérité et traités de libre-échange vs. droits des femmes »
Comment mesures d’austérité et traités de libre-échange démolissent toute perspective progressiste en termes de rapports sociaux de sexe ? Ensemble décortiquons l’incidence de cet agenda politique sur les droits des femmes et partageons leurs luttes inspirantes contre ces fléaux.
Fatima Ezzahra Benomar (Les efFRONTé-e-s – France), Sonia Mitralias (CADTM – Grèce), Amina Amzil (ATTAC CADTM – Maroc), Pierrette Pape (Lobby européen des Femmes – Belgique) modération : Christine Vanden Daelen (CADTM – Belgique)

- « Annulation ou restructuration des dettes en Europe : qu’en pensent les partis politiques ? »
Podemos, Syriza, Les Verts, PTB : quelle est la position sur les dettes publiques en Europe de ces partis qui se présentent comme autant d’alternatives ? Sont-ils pour ou contre l’annulation de la dette ? Pour la suspension de paiement unilatérale ? Pour l’audit ? …
Miguel Urbán (Podemos – Espagne), Sofia Sakorafa (Syriza – Grèce), Philippe Lamberts (Les Verts - Belgique), Marco Van Hees (PTB – Belgique) modération : Eric Toussaint (CADTM – Belgique)

- « Faut-il laisser tomber les banques ? »
Les sauvetages bancaires qui se succèdent depuis 2008 nous rappellent que « la banque est un métier trop sérieux que pour le laisser aux mains de banquiers ». Face à ce constat, de quelles alternatives dispose-t-on ? Les nouvelles mesures de régulation européenne ? La séparation des activités bancaires ? La socialisation du secteur financier ? Les coopératives ?
Aline Fares (Finance Watch – Belgique), Frank Vanaerschot (FairFin – Belgique), Patrick Saurin (SUD-BPCE – France), Rachel Knaebel (Basta ! – France)

Pause midi

14h → 16h
PLÉNIÈRE DE CLÔTURE : « DETTOCRATIE ET CAPITALISME, PAR ICI LA SORTIE ! »

Et maintenant ? Que faisons-nous de tout cela ? Que faisons-nous de la dette ? Explorons plusieurs luttes et pistes d’action en cours. Nous n’avons plus le luxe d’obéir...
Sofia Sakorafa (Syriza – Grèce), Emma Aviles (Xnet – Espagne), Thomas Englert (JOC – Belgique), Paul Ariès (Revue Z’indigné(e)s – France) modération : Eric Toussaint (CADTM – Belgique)

Rq : De l’interprétation en castillan<->français<->anglais (peut-être arabe et en grec, à confirmer) sera disponible.

 

 

Publié dans actualités

Commenter cet article