Anaïs s'en va-t-en guerre, de Marion Gervais, en DVD

Publié le par dan29000

Dans un monde chaque jour un peu plus sombre, il survient parfois de belles histoires. En voici une, issue de notre belle Bretagne.

L'histoire d'Anaïs.

Anaïs qui s'en va-t'en guerre.

L'histoire d'une jeune femme.

Ou plutôt l'histoire de deux jeunes femmes.

Naguère, avec Agnès Varda, nous avions eu L'une chante, l'autre pas, aujourd'hui nous avons l'une plante, l'autre filme... Les deux nous offrent avec ce film un moment de grâce, en apesanteur. Anaïs Kerhoas, 24 ans, veut devenir agricultrice. Elle a un projet, faire pousser des plantes aromatiques et médicinales bio, en Bretagne. Là où domine l'agriculture intensive, là où il y a plus de porcs que de Bretons, là où règnent les productivistes de la FNSEA, là où les plages sont envahies par les marées vertes qui tuent. Pas facile ! Mais Anaïs est dotée d'un fort caractère, elle ne sait pas si elle peut y arriver, mais au moins elle ira jusqu'au bout. Mieux vaut vivre en travaillant douze heures par jour et gagner quelques dizaines d'euros par marché..."Que bosser pour des cons ou avec des cons." Pourtant elle n'a ni argent, ni expérience. Alors elle va se heurter, comme tant d'autres, à la dure réalité. Comme nous l'expliquait déjà il y a quelques années, une jeune cinéaste-agricultrice, s'installer est un véritable parcours du combattant en France. Les diverses administrations (mairie, EDF, Pôle Emploi) sont là pour mettre des bâtons dans les roues, sans parler de l'hostilité machiste du milieu des agriculteurs. Anaïs étant jugée trop jolie pour ce métier !

 

Mais Anaïs est une combattante. Résister c'est créer. Créer, c'est résister. Vivre libre,s ans patron, sans horaire, mais aussi sans salaire et sans sécurité. Originaire de Saint-Malo, Anaïs sait où elle va et se bat. Survivre avec un RSA, une vieille caravane, sans chauffage. Mais en se sentant vivre, avec des plantes, des fleurs, la nature, sous le vent et la pluie, et parfois les assauts du découragement !

 

Assez vite on ressent que ce film est aussi celui d'une rencontre entre deux femmes. Après avoir été directrice de casting pour Doillon, Podalydès ou Ackerman, Marion Gervais réalisa en 2009 son premier film, La bougie n'est pas faite de cire mais de flammes, sur la vie d'une petite fille rom, entre squats, école et rue. Sans oublier un court métrage pour Arte, Cassandra. Marion Gervais évite tout ce que nous ne supportons plus chez de nombreux documentaristes, la redondante voix off ou l'auto-mise en scène du cinéaste ! Sobriété, sincérité évidente, la manière de filmer est toujours une morale, comme nous l'avait appris Godard. Un film avec de petits moyens, mais un film qui sonne juste, même s'il nous semble un peu bref tant Anaïs et son histoire, sa vie, son caractère nous ont fasciné, comme tant de spectateurs.

Il faut préciser que le film a connu plusieurs vies. Il vient nous conforter dans la force d'impact des réseaux sociaux où il fut regardé par des centaines de milliers de personnes, puis il eut les honneurs des grands médias et des grands festivals si importants pour un documentaire. Seul défaut du DVD, l'absence marquante de compléments.

Le film de Marion Gervais et le vécu d'Anaïs nous touchent aussi sur le plan social et politique. Ils illustrent ce que tente de défendre notre site depuis maintenant sept ans. Si un autre monde est possible, une autre agriculture est possible, une autre vie est possible. Nous sommes maîtres, en partie, de nos destins. Rien n'est écrit. Défendre les alternatives, c'est aussi défendre un cinéma différent, une agriculture différente, une vie différente, comme celle des zadistes, des défenseurs des AMAP, des SCOP, des défenseurs de l'autogestion et des circuits courts, des médecines douces... Cela demande du courage. Notre monde a besoin de Marion, d'Anaïs. Un film qui donne de l'espoir. Anaïs s'est maintenant installée grâce à un site de financement participatif ayant recueilli près de 20 000 euros. Elle vend ses tisanes (voir son site ci-dessous).

 

Achetez donc ce DVD, même si vous avez déjà vu le film. A sa seconde vision, il surprend encore, un signe qui ne trompe jamais surtout pour un documentaire qui pour une fois n'est pas un "documenteur."

 

Une nouvelle vie commence pour ce film, en DVD.

 

Prochainement dans notre rubrique Ecrans : Avec Dédé (DVD), Insecticide mon amour (DVD), Même pas peur ( en salles le 07/10), et Qui a tué Ali Ziri (en salles le 07/10).

 

Dan29000

 

Anaïs s'en va-t-en guerre

Réalisation : Marion Gervais

Montage : Solveig Risacher

Musique : Michael Wookey

Quark productions, TVR, Tébéo, TébéSud, 2014, 46'

Participation du CNC

Avec le soutien de la région Bretagne, Procirep et Angoa

Diffusion France 4, TV Rennes, LCP public sénat, Tébéo

 

DVD : Montparnasse

Collection Docs citoyens

2015 / 46' / 15 euros

Disponible depuis le 01/09/15

 

 

Le site de Montparnasse

 

Le site de Quark

 

Entretien avec Anaïs (ARH) Institut français d'herboristerie

 

Le site : Les tisanes d'Anaïs

 

=======================================

Sélections festivals
Prix de la Compétition Documentaire - Le Réél en Vue, Thionville 2014
Festival International du Film d'Environnement - Paris 2015
Festival Filmer le Travail - Poitiers 2015 - Film d'ouverture
Festival des Etonnants Voyageurs 2014
Festival de Cinéma de Douarnenez 2014

Festival A nous de voir - Oullins 2014
Doc'Ouest 2014, film de clôture
Traces de Vies 2014
Festival du Film d'Education 2014

 

Publié dans écrans

Commenter cet article