Alerte à la corruption sur les marchés publics

Publié le par dan29000

Marchés publics : alerte à la corruption !

 

Le favoritisme dans la commande publique coûte cher au contribuable. Le montant de la commande publique en France est évalué par Eurostat à un cinquième du PIB, soit environ 380 milliards d’euros. Les marchés publics ont toujours constitué un terrain favorable à la corruption, au favoritisme et aux ententes illicites.

 

L’ordonnance du 23 juillet 2015 constitue une réforme technique utile, mais elle ne règle pas le problème de l’insuffisance des contrôles, qui autorise d’importantes dérives.

 

De nombreux rapports de chambres régionales des comptes et diverses révélations illustrent dérives et failles en tous genres. Ces affaires font aussi l’objet de signalements par des lanceurs d’alerte, salariés d’entreprises délégataires, fonctionnaires et chefs d’entreprises. Mais elles sont rarement suivies d’effets.

 

Anticor se devait de donner l’alerte sur ces dérives, liées notamment aux conflits d’intérêts, aux pratiques d’influence, et surtout à la démission des autorités de contrôle. Le rapport que l’association a redigé comprend certains exemples de situations qu’elle a dénoncées, et dont la justice est saisie. Il tire aussi les conséquences de ces constats en formulant des propositions.

 

Anticor souhaite ainsi contribuer à promouvoir en ce domaine ainsi une nouvelle culture de la légalité, de la probité et de la vigilance citoyenne.

 

Lire le rapport d’Anticor :

 

Lutter contre la corruption et la fraude dans les marchés publics (189.8 KiB)

 

SOURCE/ ANTICOR.ORG

 

Publié dans actualités

Commenter cet article