Tunnel Lyon-Turin, basta ! No TAV !

Publié le par dan29000

Ils nous vendent le Lyon Turin :

 

Qu'ils donnent leurs garanties personnelles.

 

Ils annonçaient 371 millions pour les reconnaissances, ils ont dépensé plus de 900 millions sans les avoir terminées.
Ils annonçaient 12 milliards pour la totalité de la nouvelle ligne, la Cour des Comptes en annonce plus de 26 milliards (valeur 2010).


Ils annonçaient 60 millions de tonnes de marchandises dans les Alpes en 2012 (Assemblée 13/01/2002), il en passe 23 millions et le tonnage est en baisse continue depuis 1994.
Ils annonçaient 2,5 millions de camions par an (Mont-Blanc et Fréjus), il en circule la moitié. C'est moins qu'en 1988 !
Ils annonçaient qu'ils feraient passer 300.000 camions par la voie ferrée existante modernisée, les travaux ont été réalisés il n'en passe que 27.000 en 2012.
Ils annonçaient la saturation de la ligne existante en 2010, elle n'est utilisée qu'à 17% de sa capacité.
Ils annonçaient que la ligne serait en service en 2012 (Jean Claude Gayssot le 13 janvier 2002), s'ils l'avaient fait, nous serions en train de payer les pots cassés !

 

Rien de ce qu'ils ont annoncé ne s'est réalisé !

 

Maintenant ils annoncent 22 milliards malgré les coûts constatés par la Cour des Comptes ou en Suisse !
Maintenant ils annoncent qu'il y aura 80 millions de tonnes de marchandises dans les Alpes.
Maintenant ils annoncent plus de 3 millions de camions par an en 2035 !
Maintenant ils annoncent que pour augmenter le nombre de camions sur le train il faut acheter des wagons et que ce n'est pas pour demain !

Maintenant ils annoncent que la pente (jusqu'à 3%) les empêche d'exploiter, mais à Gibraltar ils en prévoient une avec 3% sur 17 km, les Suisses transportent sur leur ligne historique 17 millions de tonnes et nous 3 !

Maintenant ils annoncent encore la saturation mais ils ont effacé que c'est un préalable indispensable !
Maintenant ils annoncent qu'ils n'ont pas évalué les péages des voies ! ….

Le Lyon-Turin c'est la porte ouverte à tous les abus,

  • les prix des appels d'offre sont dévoilés à l'avance !
  • Les prix dérivent sur les chantiers et se multiplient par 3.
  • La main mise des grands du BTP, ….

 

Maintenant ils reconnaissent que « les entreprises locales ne seront pas directement concernées par les travaux.... » (Dauphiné du 27 avril)

Maintenant ils reconnaissent que ce sera entre 1.000 et 2.800 emplois au plus fort, mais en faisant appel à la sous-traitance extérieure comme sur tous les autres grands chantiers.

 

Maintenant ils reconnaissent que ce sera une exploitation privée garantie par les contribuables.

 

Ils veulent le Lyon-Turin à tout prix ?

 

Qu'ils donnent leur patrimoine en garantie, et pas celui des contribuables !

Coordination des opposants au Lyon Turin

Contact@LyonTurin.eu

 

SOURCE/ LYONTURIN.EU

Publié dans environnement

Commenter cet article