Climat : la guerre de l'ombre, Yannick Jadot, Léo Quievreux, Le passager clandestin

Publié le par dan29000

Alors que la COP21 va s'ouvrir prochainement à Paris que sait-on vraiment sur le climat, sur son réchauffement, sur les batailles menées autour de l'énergie, les nouvelles et les anciennes, et surtout que sait-on du combat que se livrent les citoyens, les Etats et les lobbys.

 

 

Devant l'importance du sujet et la qualité des livres publiés par les éditions Le passager clandestin, notre site fait une exception à sa règle, celle de ne pas chroniquer d'essais d'élus de partis politiques. Les livres ne manquent pas sur ce sujet depuis quelques années, mais celui, de Yannick Jadot, député européen EELV est sans nul doute le plus complet et surtout le plus accessible grâce à l'alternance de textes et d'illustrations bienvenues signées Léo Quiévreux. En trois mouvements édifiants, l'auteur nous propose une analyse claire et précise.

 

Premier mouvement.

 

Climat : la guerre de l'ombre s'ouvre sur un rappel de l'échec cuisant de la COP15 à Copenhague en 2009. Alors que 100 000 personnes manifestent dans les rues, le sommet tourne au fiasco en forme de mascarade du bal des égos. Le règne de la communication prend son essor, l'Europe est impuissante et divisée. Dés lors les négationnistes climatiques se déchaînent, pseudo-scientifiques, intellectuels sur le retour, et surtout agents des multinationales de l'énergie... Allègre et Bruckner, Ferry. Il n'est alors pas inutile de rappeler qui se cachent derrière le brouillard des climatosceptiques ! On a les noms : Exxon Mobil, BP, Chevron, Shell, Total, Areva, Gasprom, GDF-Suez and co... Des entreprises du charbon et du pétrole qui pèsent lourd : 10 millions d'euros chaque minute !

 

Deuxième mouvement.

 

La grande bataille de l'énergie. D'un côté des citoyens, comme ceux de Béganne, dans la vallée de la Vilaine, avec son premier site éolien 100% citoyen. Après douze ans de bataille, quatre mâts produisent 20 millions de kilowattheures par an. C'est l'arrivée de la population dans le paysage énergétique, brisant ainsi la complicité souvent opaque entre Etats et grandes entreprises. L'Allemagne avait montré la voie, la France va suivre avec Enercoop ou CitizenWatt, tout cela avec deux priorités : les économies d'énergie et remplacer les énergies sales par des énergies propres et surtout renouvelables. Avec en mémoire, un chiffre terrible de l'OMS (Organisation mondiale de la santé), la pollution de l'air tue 7 millions de personnes par an, dont 600 000 décès prématurés en Europe (42 000 en France). Au-delà des citoyens, les villes vont aussi entrer en action, Munich, Bristol, San Francisco, Heidelberg, Hanovre, Copenhague, Grenoble...

 

Troisième mouvement.

 

La face cachée du dérèglement climatique, le massacre des forêts, le productivisme, comme la ferme des 1000 vaches, la prolifération des engrais ou alors des cantines 100% bio, l'agriculture paysanne, la souveraineté alimentaire. Des choix urgents à faire, en pensant global et agissant local, comme Alternatiba. Un livre aussi passionnant que nécessaire...

 

 

Dan29000

 

 

Climat : la guerre de l'ombre

Les citoyens face aux Etats et aux lobbys

Textes de Yannick Jadot, illustrations deLéo Quievreux

Editions Le passager clandestin

2015/ 176 p / 16 euros

 

 

Le site de l'éditeur

Publié dans lectures, environnement

Commenter cet article