Le fléau de Dieu, Andrea H. Japp, chez Flammarion

Publié le par dan29000

Nul besoin de présenter Andrea H. Japp, docteur en biochimie, toxicologue et chercheuse connue à l'INRA et auteur de nombreux romans policiers contemporains et historiques. Après des recueils de nouvelles, des bandes dessinées et de nombreuses séries historiques, elle nous propose le premier tome d'une nouvelle série Le fléau de Dieu, disponible en librairie depuis le 14 octobre.

 

Ce premier volume intitulé La malédiction de Gabrielle nous permet de suivre dès 1347, Gabrielle d'Aurillay mariée à l'âge de 20 ans à Henri. C'est en cette année que va surgir une terrible épidémie de peste à Marseille, qui ne va pas tarder à gagner la capitale. Cette terrible maladie sera le fil rouge de l'histoire, même si cette situation demeure au second plan.

 

Au cœur de ce roman l'époux de Gabrielle qui s'avère être un joueur doublé d'un escroc, et surtout propriétaire d'un très étrange diptyque. Que contient donc ce tableau avec de mystérieuses phrases écrites en hébreu ? Le cousin d'Henri, le chanoine Geoffroy d'Aurillay semble bien connaître ce diptyque, et va tout tenter pour s'en emparer.

 

L'auteur parvient avec habileté à articuler les deux problématiques, la montée du fléau nommé peste et l'histoire intrigante de cet étrange tableau convoité. L'évocation de l'époque est particulièrement réussie, même si l'abondance de notes de bas de pages alourdit parfois la lecture. Bien entendu de multiples questions se posent au lecteur au fil des pages dans cette époque troublée et parfois troublante de notre histoire de France.

 

Enfin on notera avec plaisir un ensemble très utile, en fin de volume : une postface, une brève annexe historique et un glossaire accompagné d'une bibliographie. Tout cela permettant encore de crédibiliser la fiction proposée.

 

 

Dan29000

 

Le fléau de Dieu

La malédiction de Gabrielle

Andrea H. Japp

Éditions Flammarion

2015 / 397 p / 21 euros

 

 

Le site de l'éditeur

Publié dans lectures

Commenter cet article