Les innocents, de Robert Pobi, chez Sonatine

Publié le par dan29000

En 2012, L'invisible, le premier roman de Robert Pobi fut un de nos coups de cœur de l'année, tant sa narration était prenante, tout en développant une forte réflexion sur la psychologie humaine. Nous attendions donc avec une certaine impatience, le cap parfois difficile du deuxième roman. Aucun doute possible, nous avons là un nouveau maître du thriller. Confirmation exemplaire avec Les innocents, paru en septembre dernier.

 

New York.

 

Au centre de l'histoire, Alexandra Hemingway, inspectrice à la section des homicides violents. Sportive, impliquée fortement dans son métier, de manière parfois limite, elle est enceinte de six semaines quand éclate une sordide affaire. Le corps mutilé d'un gamin vient d'être retrouvé sur l'East River. Les pieds coupés ! Alexandra se trouve confrontée alors à une terrible série de meurtres, tous localisés dans Manhattan. Rapidement, un deuxième enfant mutilé est retrouvé.

 

En équipe avec son partenaire à la Criminelle, Jon Phelps, elle va devoir faire face aux médias adorant ce type d'affaire spectaculaire, aux vieux démons de son passé difficile et aux abysses effroyables de l'âme humaine. Dès lors, le lecteur ne peut plus s'extraire du labyrinthe angoissant imaginé par Robert Pobi. Avec son art subtil de conteur, il parvient à rendre original un roman constitué d'éléments pourtant bien connus dans ce type de roman !

 

Au fil des pages et de l'avancée de l'enquête, le lecteur habitué à ces romans ou à ces films retrouve des situations propres au genre. Et pourtant Pobi réussit à nous tenir en haleine comme s'il s'agissait d'une toute première fois. Sans doute est-ce cela le talent ! Quand survient le troisième cadavre d'enfant, une surprenante découverte va se faire jour entre ces trois jeunes victimes. Une piste qui va conduire notre duo d'enquêteurs vers une très étrange clinique, avec un médecin non moins étrange...

 

Dès lors une course de vitesse va être entreprise entre le tueur et les policiers qui vont d'ailleurs au passage payer un lourd tribu à cette chasse à l'homme implacable où le lecteur n'aura aucun repos.

 

Alors que les jours raccourcissent et que l'hiver approche, une vraie lecture-plaisir pour un long week-end brumeux. Prévoyez un peu de temps car il est difficile de reposer ce livre avant la fin.

 

Dan29000

 

Les innocents

Robert Pobi

Traduit de l'anglais (Canada) par Arnaud Baignot

Éditions Sonatine

2015 / 448 p / 21 euros

 

 

Le site de l'éditeur

 

 

Le site de l'auteur

Publié dans lectures

Commenter cet article