Mascarade COP21 : la Poste verte de honte

Publié le par dan29000

Sponsors de la COP 21 : La Poste verte de honte

 

, par SUD PTT

 

 

 

Selon l’observatoire des multinationales, on vient d’apprendre que La Poste faisait partie des sponsors de la COP21, le gouvernement ayant souhaité faire co-financer par des entreprises. En mai dernier déjà l’annonce par Laurent Fabius de la participation au tour de table des financeurs de la COP de pollueurs à grande échelle comme EDF, ENGIE ou BNP Paribas avait secoué le landerneau des défenseurs du climat.

Arrivée en tête des sponsors avec 3 millions d’euros, La Poste qui n’a rien à envier aux autres entreprises en terme de tartufferie écologique, a dû se faire tirer l’oreille par le gouvernement pour mettre la main à la poche.

 

L’envers du timbre vert

 

Impossible de manquer la foison d’autocollants de la COP 21 dont sont affublés les employés de La Poste et leur matériel depuis 1 mois. En fait il s’agit de la seule initiative prise en interne par la direction du groupe, transformer ses personnels en femmes et hommes sandwiches est largement suffisant à ses yeux. A l’occasion de la COP, nous avons demandé à plusieurs reprises à ce qu’une réflexion soit engagée avec les organisations syndicales sur ce que pouvait être un projet écologique pour le groupe La Poste. Silence radio à ce jour.

 

Pourtant les sujets ne manquent pas, comme l’abandon des TGV postaux, par exemple. Ces derniers étaient, pour prétendument des raisons écologiques, appelés à se substituer à la flotte de 15 avions qui tournaient jour et nuit. Le dernier TGV a fini sa course fin juin au profit du « tout routier », un moyen de transport pas spécialement reconnu pour ses qualités en termes d’écologie !

 

Autre exemple : Le courrier local parcourt des centaines de km pour traverser une rue, ou un quartier dans une ville. Le record revenant aux lettres non mécanisables sur tout le territoire qui remontent TOUTES pour être traitées en Ile-de-France, que les lettres soient adressées de Marseille à Marseille, ou de Pau à Pau intra muros. L’important est de sacrifier les emplois locaux, ceux là même qui triaient au bureau de poste du coin les correspondances locales.

 

« La Poste et la COP21 : un peu de jaune et on y voit plus vert »

 

Arborer un tel slogan, c’est ce moquer du monde. La direction de La Poste qui se dit entreprise responsable et citoyenne figure parmi les derniers de la classe sur le plan de l’emploi et de l’environnement !

 

 

Communiqué de la fédération Sud PTT


P.-S.

* http://iphonespip.sudptt.org/spip.php?article58

Publié dans environnement

Commenter cet article