CQFD, le sommaire du n° 138

Publié le par dan29000

 

CQFD au sommaire du n° 138

Un climat irrespirable

 

Article mis en ligne le dimanche 6 décembre 2015

En kiosque à partir du vendredi 04 décembre.


Le dossier spécial Cop21 "un climat irrespirable"

 

L’écologie du spectacle > La 21e Conférence Of Parties (COP) se réunit sous la protection des Casques bleus du 30 novembre au 11 décembre pour régler le sort de la planète. Qu’on se rassure : aucun engagement collectif, négocié et concret contre les causes du réchauffement climatique ne verra le jour. Ce qui fait la saveur de la COP21, ce n’est donc pas le résultat mais la mise en scène elle-même.

Loin de cet éco-show, CQFD est allé à la rencontre de celles et ceux qui ne sont pas copains avec la COP : Antoine Costa, le réalisateur du documentaire La rançon du Progrès, où il est question de la financiarisation de l’air, des animaux, des végétaux... Ou encore l’historien Christophe Bonneuil qui nous explique comment la promesse de modernité et le capitalisme nous ont menés aux portes du chaos climatique. Mais aussi avec Antonia, Hannes et Fiona, activistes allemands de la « gauche interventionniste », composante de la coordination « Ende Gelände ». Ou encore avec des aveyronnais en lutte avec l’industrie électrique. Et même, dans un magnifique reportage photo, avec le peuple Nasa, qui libère la terre-mère en Colombie !

Le dossier "Massacres du vendredi 13"

Avec ce dossier, CQFD revient avec quatre pages sur les attentats de Paris, l’état d’urgence et la situation au Moyen-Orient.

L’étau d’urgence > « Nous sommes en guerre. » Cette ritournelle, on l’a entendue jusqu’à la nausée depuis le vendredi 13 dernier. Pourtant, ce n’était pas une nouvelle, la France en guerre. Puis, à peine le temps d’un coup de fil aux potos qui habitent à Paris et nous nous sommes tous retrouvés en état d’urgence – Vlan ! double sanction.

Par Rémy Cattelain JPEG

Daech : ce monstre qui adore se faire haïr > Ou comment les interventions guerrières des grandes puissances au Moyen-Orient risquent au final de renforcer Daech et les régimes autoritaires de la région.

Enquêtes et reportages

Encore ce mois-ci, nous voyageons. De Marseille à Cuba en passant par le Portugal.

Marseille : La Plaine, quartier libre > La rumeur courait les étals et les comptoirs depuis quelque temps  : une restructuration radicale de la place Jean-Jaurès était dans les cartons de la mairie de Marseille. C’est alors que les plans, jusque-là tenus secrets, sont tombés entre les mains de la plèbe. Aïe !

Portugal : Saudade sociale > Le 4 octobre dernier, après quatre années d’austérité, la droite est éjectée du Parlement portugais par une union inédite de la gauche. Mais entre des socialistes biberonnés au néo-libéralisme, une extrême gauche désenchantée et des mouvements sociaux trop focalisés sur leurs revendications, c’est un plan d’austérité « light » que promet cette fragile alliance de la gauche.

Ma cabane pas au Canada : La Havane entre détente et répression > Les souris dansent-elles quand Castro dort ? Rencontre à La Havane avec les membres de l’Atelier libertaire Alfredo-López, pour espérer des lendemains qui chanteraient l’anarchie sur les rivages de la patrie du socialisme.

Cultures et analyses

Nos pages cultures sont largement consacrées ce mois-ci aux lectures... des minots !

« Les enfants ont besoin de comprendre le monde social » > Les éditions La ville brûle se sont lancées dans la « littérature jeunesse engagée » depuis deux ans et ont rencontré un beau succès avec deux manifestes antisexistes, On n’est pas des poupées et On n’est pas des super héros. Interview de Marianne Zuzula, animatrice de la maison d’édition.

Pour les plus grands, on parle d’un beau livre de photographies. Circulez, y a tout à voir ! > L’écrivain Yves Pagès signe Photomanies, un livre de photographies « écrites », capturées à travers Paris et sa petite couronne.

Mais nous revenons aussi sur les 10 ans des émeutes en banlieues de 2005.

« Les bibliothécaires sont perçus comme des envahisseurs » > S’en prendre aux forces de l’ordre, cela va de soi. Mais à une bibliothèque, c’est moins évident à appréhender. Au cours des émeutes de l’automne 2005, 32 bibliothèques auraient été caillassées ou incendiées sur tout le territoire national. Charlotte Perrot-Dessaux, doctorante en sociologie (Paris-7), étudie depuis plusieurs années la place et la perception de ces lieux de culture dans les quartiers populaires. Entretien.

 

SOURCE / MILLEBABORDS.ORG

Publié dans lectures

Commenter cet article