Insecticide mon amour, un documentaire de Guillaume Bodin, en DVD

Publié le par dan29000

Au départ rien ne prédisposait Guillaume Bodin à devenir réalisateur. En effet il était ouvrier viticole en Saône-et-Loire, pensant qu'il était tout à fait possible de produire du vin en harmonie avec la nature environnante. Pourtant en 2013, il décida de quitter son travail, victime des traitements obligatoires aux insecticides contre une maladie de la vigne, la flavescence dorée. Passé derrière la caméra, il nous offrit alors un documentaire édifiant "Insecticide mon amour" qui est sorti depuis octobre dernier en DVD aux éditions Montparnasse, dans l'excellente collection Docs citoyens que nos lecteurs les plus assidus connaissent bien.

 

 

Guillaume Bodin, déjà réalisateur de La clef des Terroirs (le travail des vignerons en biodynamie) a décidé de faire ce film car il n'arrivait pas à se faire entendre dans ce domaine où l'influence du lobby des pesticides est étendue. Ce qui le choqua d'abord, fut le manque d'informations relatives aux épandages. Choquant aussi cet arrêté préfectoral imposant à tous les viticulteurs un traitement préventif à base d'insecticides. Obligation de traiter des vignes non malades ! Il était d'autant plus motivé qu'il était hypersensible à ces produits (saignements de nez et maux de tête réguliers) !

 

Guillaume Bodin est donc parti à la rencontre de vignerons, de scientifiques, de spécialistes ou de politiques comme Sandrine Bélier. Parmi les plus connus, Emmanuel Giboulot, viticulteur bio ayant refusé de se plier à un arrêté préfectoral qui devait l'obliger à épandre un insecticide. Il fut alors poursuivi en justice, comme d'autres lanceurs d'alerte. Pour être finalement relaxé en décembre 2014, après une forte mobilisation autour de lui. Son cas démontrant bien que les décisionnaires étaient totalement hors-sol, effectuant des actes bureaucratiques, pas agronomiques.

 

Au fil des entretiens, Insecticide mon amour nous permet d'avancer dans une bonne compréhension du problème, via les vignerons Claude et Lydia Bourguignon, un chercheur au CNRS, Jean-Marc Bonmatin ou encore Antoine Caudwell, ancien chercheur de l'INRA... Deux ans d'enquête pour faire ce film, imaginé, réalisé et auto-produit par Guillaume Bodin. Un collectif de vignerons contre la flavescence dorée fut créé fin 2013 en Bourgogne pour faire évoluer la situation. Respecter l'environnement, une question essentielle que porte bien ce documentaire nécessaire. A noter, la grande richesse du DVD avec un copieux bonus de 1 h 42 aussi instructif que le film !

 

Dan29000

 

Insecticide mon amour

Guillaume Bodin

Dahu productions

Éditions Montparnasse

Collection Docs citoyens

DVD 2015 / 52' + 1h 42 / 15 euros

 

Le site de l'éditeur

 

=============================

Compléments

 

  • Emmanuel Giboulot : La médiatisation de l’affaire Giboulot (6 min 53). Pourquoi faut-il juger de l’impact des produits (5 min 39)
  • Jean-Marc Bonmatin : Existe-t’il des articles contradictoires sur la toxicité des insectes ? (2 min 03). Quels sont les défauts des insecticides néonicotinoïdes ? (3min08). Quels sont les risques des insecticides sur notre santé ? (2 min 19). Réflexion autour de la chute des populations d’oiseaux (2 min 02). Réflexion autour de la limite maximum de résidus (1min33). Réflexion autour du problème de la flavescence dorée (2 min 10)
  • La flavescence dorée vue par Marc Sangoy (8 min 13)
  • L’histoire de Claude Bourguinon (3 min 42)
  • L’histoire de Lyndia Bourguinon (3 min 28)
  • Marcelin Babey : Réflexion autour des traitements insecticides obligatoires (4 min 01)
  • Mauro Jermini : Quel est l’avenir de la flavescence dorée ? (4 min). Repérer la flavescence dorée (1 min 53)
  • Pierre Masson : Réflexion autour de la flavescence dorée (11 min 20). Réflexion autour de l’avenir de la planète (7 min 36)
  • Sandrine Bélier : Notre rôle collectif et individuel dans cette affaire (4 min 17). Pourquoi s’être engagé aux côtés d’Emmanuel Giboulot (3 min 59)
  • Thibault Liger Belair : Dans ses vignes de moulin à vent (5 min 37). Explication du clivage généré par l’affaire (4 min 01). Extrait de Insecticide mon amour (1min39)

Récompenses

Prix du Public et Mention Spéciale du Jury au Festival Œnovideo 2015

 

Publié dans écrans, environnement

Commenter cet article