La nouvelle prison de Nantes mise en cause

Publié le par dan29000

Des proches de détenus de nouvelle prison de Nantes (à Carquefou) nous ont fait parvenir un communiqué sur les conditions de détention indignes.

 

---

Pour Arnaud et pour les autres : Justice et dignité !

 

 

Des informations nous parviennent de la maison d'arrêt de Carquefou. Il y a deux semaines, il semble qu'un détenu se soit immolé dans sa cellule et soit décédé. Le nombre dramatique de suicides dans la nouvelle prison de Nantes, présentée comme moderne et « humaine », ne cesse de s'alourdir dans l'indifférence générale. Rappelons qu'en France, le taux de suicide en prison est l'un des plus élevés des pays occidentaux.
Peu de temps après ce drame, deux prisonniers, Arnaud et son codétenu, sont transférés dans la cellule calcinée. Une odeur âcre de cadavre brûlé imprègne encore la geôle. Les matelas sont calcinés, il n'y a pas de frigo. Les deux prisonniers sont contraints de dormir sur des chaises, mais attrapent rapidement des plaques dues, très probablement, à des allergies provoquées par les conditions indignes de leur incarcération. Malgré les réclamations, ils sont laissé dans la cellule insalubre.


Pourquoi l'administration pénitentiaire ne les déplace pas ?


Ce double drame est révélateur des conditions de détention dans les prisons françaises. Pour Arnaud, son codétenu, et les autres, exigeons justice et dignité !

 

(Faîtes tourner afin que le plus de gens possible soient au courant du traitement inhumain subi par ces détenus)

 


Des proches de détenus de Carquefou

 
Photo de Nantes Révoltée.
SOURCE / NANTES REVOLTEE
 

Publié dans actualités

Commenter cet article