Prix Pinocchio du greenwashing : EDF vainqueur

Publié le par dan29000

Les mensonges d’EDF « récompensés » par un Prix Pinocchio du climat !

 

Communiqué du 3 décembre 2015

 
 
  •  
  •  


 

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ se réjouit de la « victoire » d’EDF aux Prix Pinocchio du climat. Personne n’est dupe des mensonges du soit-disant "Partenaire officiel d’un monde bas-carbone" : celui-ci a remporté une large victoire dans la catégorie "Greenwashing" pour ses affirmations sur son mix électrique "à 98% sans CO2". Cette distinction populaire vient renforcer les actions en justice menée par le Réseau "Sortir du nucléaire" contre EDF pour publicité mensongère !


 

Avec 7964 voix EDF est l’entreprise ayant recueilli le plus de
votes de tous les nominés au Prix Pinocchio

 

Une victoire largement méritée

Les Prix Pinocchio du climat ont pour objectif de pointer les entreprises qui se construisent une image "verte" à grand renfort de communication pour mieux détourner l’attention de leurs activités polluantes. EDF mérite amplement cette victoire : 19ème plus grosse firme émettrice de CO2 au niveau mondial [1], l’entreprise se présente abusivement comme "Partenaire officiel d’un monde bas carbone" et prétend produire 98% de son électricité "sans CO2".

Cette dernière affirmation laisse supposer que le nucléaire, qui représente plus de 75% du mix électrique d’EDF, n’émettrait pas de gaz à effet de serre. Il s’agit d’un mensonge pur et simple, qui dissimule toutes les émissions de CO2 liées à l’extraction de l’uranium et à la fabrication du combustible.

N’en déplaise à EDF, sponsor de la COP21, l’hyper-nucléarisation de la France ne l’empêche pas d’émettre quatre fois trop de gaz à effet de serre. Comme l’a montré un rapport du cabinet d’experts indépendants WISE Paris récemment publié, le nucléaire est une entrave à une politique climatique ambitieuse car il empêche la mise en place d’un programme massif d’économies d’énergie et de développement des énergies renouvelables.

En attirant l’attention sur un bilan CO2 faussement avantageux, EDF ne cherche-t-elle pas surtout à détourner l’attention de la pollution des mines d’uranium, des rejets permanents des installations dans l’environnement, de la production de déchets radioactifs et du risque d’accident ?

Les mensonges d’EDF devant la justice

Fin mai 2015, le Réseau "Sortir du nucléaire" et plusieurs associations alsaciennes avaient porté plainte devant le Jury de déontologie publicitaire (JDP) au sujet d’une publicité où EDF prétendait produire "100% d’électricité sans CO2" en Alsace. Suite à cette plainte, le JDP a reconnu que cette formulation était susceptible d’induire en erreur quant aux réels impacts écologiques des actions d’EDF. Fort de cet avis, le Réseau "Sortir du nucléaire" a assigné le 6 novembre EDF en justice devant le Tribunal de grande instance de Paris pour « publicité trompeuse ».

Par ailleurs, le JDP se penchera le 11 décembre sur la plainte déposée par le Réseau "Sortir du nucléaire" au sujet de la publicité « EDF, Partenaire officiel d’un monde bas-carbone », où EDF prétend produire 98% d’électricité sans CO2. Les votants du Prix Pinocchio pour le Climat viennent de sanctionner cette affirmation comme l’un des pires mensonges de l’année !

Le Réseau "Sortir du nucléaire" remercie chaleureusement toutes celles et tous ceux qui ont choisi de désigner EDF comme lauréat 2015 des Prix Pinocchio du climat. Il espère que les juges sauront eux aussi reconnaître le caractère fallacieux des arguments d’EDF et condamneront l’entreprise afin qu’elle ne puisse plus tromper le public au sujet de son électricité « décarbonée ».

Pour plus d’informations :

Le cas EDF sur le site des Prix Pinocchio du Climat : http://www.prix-pinocchio.org/nomine/edf/

Plainte suite à la publicité EDF Alsace : http://www.sortirdunucleaire.org/Greenwashing-Fessenheim

Plainte suite à la publicité « EDF, Partenaire officiel d’un monde bas-carbone » : http://www.sortirdunucleaire.org/EDF-Greenwashing-pour-la-COP-21 Télécharger l’étude L’option nucléaire pour lutter contre le changement climatique : risques associés, limites et frein aux alternatives

Contacts presse :

  • Coordinateur des campagnes - 06 85 23 05 11
  • Juriste - 07 62 58 01 23
  • 06 77 35 53 03

Chargée de communication - 06 64 66 01 23

Publié dans environnement

Commenter cet article