Contre l'Europe forteresse, détruire les murs barbelés

Publié le par dan29000

Europe Forteresse – Ces europeens qui ont décidé d’en finir avec les murs barbelés

 

Pour le 5ème week-end consécutif en Croatie et en Slovénie, les gens se réunissent pour s’attaquer aux barbelés posées par l’armée slovène à la frontière avec la Croatie pour empêcher le passage des réfugiés.
Samedi et dimanche derniers ce sont à l’appel du collectif « coupons le fil », animé par des militant-es de Radnička Fronta (Front ouvrier – organisation politique croate), que quelques dizaines de personnes ont répondu avec les sécateurs à la main

image

.


Meme si cette fois les medias etaient présentes en général ces actions se déroulent en toute discrétion et anonymat  que ca soit du côté slovène ou du côté croate étant donné que les sanctions sont très élevées. En Slovénie ces sanctions peuvent aller jusqu’à 8 ans de prison ferme. Un militant anarchiste de Pula (Croatie) a été déjà condamné il y a 3 semaines à deux ans de prison.
A côté des organisations politiques de gauche et des collectifs antifasciste et antiraciste, ce sont bien les associations locales croates et slovènes (culturelles, sportives etc.) qui font le plus d’appels et qui mobilisent le plus de gens depuis plus d’un mois.
Les barbelés et tout simplement la politique xénophobe et anti migratoire de l’Union Européenne sont « l’entrée dans la neo-barbarie » confie une militante ouvrière aux médias, « ce n’est qu’un petit geste, pour lequel les sanctions sont lourdes mais on n’a pas peur. Il y a quelques années on nous a dit qu’on entrait dans un monde et une union sans frontières! C’était complètement faux! Et on ne veut pas de murs entre nous. » (Transmis par « vijesti » )
Les personnes mobilisées ont réitéré tout leur soutien aux milliers de réfugiés qui entrent dans ces deux pays chaque semaine.

image

image

image

image

 

SOURCE / COMMUNISMEOUVRIER.WORDPRESSE.COM

 

Publié dans actualités

Commenter cet article