Les familles des victimes de violences policières ont besoin d'une aide financière

Publié le par dan29000

Lahoucine Ait Omghar, Amine Bentounsi, Houcine Bouras, Abdoulaye Camara, Wissam El Yamni, Amadou Koumé, Mourad Touat... Bien que les crimes policiers fassent rarement la Une, ces noms vous disent peut-être quelque chose. Ils sont ceux d'hommes morts sous les coups de feu, de poings ou de Taser de policiers français.

 

Afin d'obtenir vérité sur les circonstances de ces décès, leurs familles se sont constituées partie civile et se sont rassemblées au sein du collectif Urgence Notre Police Assassine (UNPA). Pour chacun des proches, la quête de justice s'apparente à un véritable parcours du combattant : incompréhension, criminalisation des victimes, difficultés à obtenir certaines pièces et à consulter les dossiers, enquêtes au point mort, menaces de représailles, non-lieux... 

 

Pour faire face, au-delà de la solidarité des familles ayant traversé les mêmes épreuves et du soutien de réseaux militants qui constituent une véritable force, les familles de victimes ont besoin d'une aide financière.

 

Entre les frais d'avocat et de procédures, les divers déplacements en région mais aussi en Ile-de-France pour faire en sorte que leurs dossiers ne soient pas oubliés et l'organisation de manifestations/marches en hommage aux victimes, les familles ont du mal à joindre les deux bouts. Nous pensons notamment à l'une d'elles qui doit rassembler 3000 € au plus vite afin de financer une contre-expertise. Nous savons aussi que les familles du Collectif UNPA auraient souhaité se rendre à Rennes pour apporter leur soutien aux proches de Babacar Gueye (https://blogs.mediapart.fr/jean-claude-leroy/blog/091215/rennes-un-jeune-homme-desempare-abattu-de-cinq-balles-par-la-police) mais que, faute de moyens, elles ont dû annuler.

 

Ainsi, au-delà du soutien moral et logistique que nous pouvons leur apporter, il nous appartient de les soutenir financièrement. Aidons ces familles à mener à bien leur quête de justice et de vérité ! Il n'y a pas de petits dons, chaque euro compte. Alors n'hésitez pas !

 

ORGANISE PAR MARCHE DE LA DIGNITE

 

SOURCE / LEETCHI SA FR

 

Publié dans actualités

Commenter cet article