NDDL : C'est Retailleau (sur un air de Brassens)

Publié le par dan29000

Ajoutée le 14 janv. 2016

Paroles : Marc André (d’après un texte du Collectif anti-aéroport de La Roche-sur-Yon)
Interprétation : Marc, Claudine et le Cercle 49.
(Sur l'air du "Gorille" de Brassens°

PAROLES :
C’est Retailleau !
( sur l’air du Gorille de Brassens )

-1-
Qui donc professe avec emphase
Qu’on évacue, qu’on tablerase
La ZAD et tous ses habitants
Les chiens, les femmes, les enfants ?
Qui attend qu’on y rétablisse
L’autorité de la police
Afin que Vinci aménage
A coup de béton, le bocage ?
 
C’est Retailleau !
Oh ! Oh ! C’est Retailleau !
 
-2-
Qui joue avant son élection
L’homme fort de la situation :
« Braves gens, là-bas c’est la loi
De la jungle, c’est le non-droit !
Ils pillent tout, ils vandalisent
Et ne vont jamais à l’église !
Dans notre France menacée
Je ne dirai qu’un mot : Assez ! »
 
-3-
Qui jure qu’il faut sans report
Construire un bel aéroport
Rempli d’avions, il est bien loin
Le temps de la COP21...
Le progrès avant la santé
C’est dit, nous ferons respecter
A coups de gaz lacrymogène
Le droit d’brûler du kérosène.
 
-4-
Qui pourrait nous dire pourquoi
Seule la FNSEA
Peut sur les murs des préfectures
Jeter du lisier, des ordures
Voire incendier la MSA
Ou martyriser quelques rats
Sans que l’on crie aux hors-la-loi
Sans que l’on bouge le petit doigt ?
 
-5-
Qui devrait dire à son chauffeur
« Je suis Charlie ! Non, même pas peur !
Allons voir ces ultra-violents
Serrons les fesses, serrons les rangs. 
Allons expliquer à ces gens
Comment gagner tout plein d’argent
Allons dire à ces fous furieux
Votre triton, c’est pas sérieux... »
 
-6-
Qui apprendrait le maraichage
A faire du beurre et du fromage
Découvrant les joies du travail
Pieds dans la boue, mains dans la paille ?
Qui prendrait part aux grands chantiers
Menés par tous ces émeutiers
Qui goûterait de joyeux débats
Plus grisants que ceux du Sénat ?
 
-7-
Qui avouerait : « J’ai mal jugé
Ces gens que je veux déloger
En fait, sont bien moins vandales
Que les voyous du capital ! »
Qui reviendrait de sa visite
À ces paumés, ces parasites
En chantant « Viva Zapata ! »
Merde au pouvoir, mort à l’État ! »
 
-8-
Qui clamerait au Parlement
« Sortez dans la rue, oui le temps
De l’arrogance est révolu
Ce vieux modèle ne tient plus. »
Qui apprendrait à ses enfants
Le cri du peuple paysan :
« Où que tu sois, Vinci dégage
La terre à tous, on la partage ! »




---------------------------------
CC : Cette vidéo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Libre de partage - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé. Pour des autorisations au-delà du champ de cette licence, contactez la réalisatrice.

Publié dans musiques

Commenter cet article