Coordination européenne des Alternatiba

Publié le par dan29000

Alternatiba, plus motivé que jamais !

 

Par Enbata | Publié : 22/02/2016


 

AlternatibaPlusmotivéquejamais1

La 10ème Coordination européenne des Alternatiba s’est tenue ces samedi et dimanche 20 et 21 février 2016 à Bordeaux en présence de 175 délégué-e-s de 40 Alternatiba locaux (*). Les 175 délégués ont procédé tout au long du week-end à l’élaboration d’une motion de synthèse définissant les orientations générales, le fonctionnement et l’organigramme du mouvement, la question des alliances et de la participation à des plateformes collectives, ainsi que les axes de travail au niveau local d’Alternatiba. Il a été réaffirmé le principe de marcher sur deux jambes, celles des alternatives et des propositions d’une part, et de la non-coopération et de l’action non-violente d’autre part.

 

 

Cette Coordination exceptionnelle a été organisée pour définir la suite du processus Alternatiba après une première séquence de 2 ans particulièrement intense. Depuis la naissance de cette nouvelle dynamique climatique à Bayonne quelques jours après la publication du 5ème rapport du GIEC, de nombreux événements ont été organisés. Au cours de cette période, 113 Villages des Alternatiba ont rassemblé 550 000 citoyen-ne-s, le Tour Alternatiba s’est tenu dans 187 territoires  de 6 Etats européens. Pendant la COP21 ont eu lieu le Village Mondial des Alternatives, le Quartier Génial Alternatiba, les chaines humaines du 29/11 et le rassemblement du 12/12 devant la Tour Eiffel.

 

28 contributions écrites ont alimenté le processus de réflexion et de débat précédant cette Coordination exceptionnelle, ainsi qu’un grand nombre de réunions dans les Alternatiba locaux. La Coordination de Bordeaux a réaffirmé Alternatiba comme un processus ouvrant une nouvelle séquence de trois ans d’initiatives et d’engagement, et ayant l’urgence et la justice climatique comme axes essentiels de son engagement.

AlternatibaPlusmotivéquejamais

Les 175 délégués ont procédé tout au long du week-end à l’élaboration d’une motion de synthèse définissant les orientations générales, le fonctionnement et l’organigramme du mouvement, la question des alliances et de la participation à des plateformes collectives, ainsi que les axes de travail au niveau local d’Alternatiba. Il a été réaffirmé le principe de marcher sur deux jambes, celles des alternatives et des propositions d’une part, et de la non-coopération et de l’action non-violente d’autre part. Un débat sera mené dans les mois à venir pour discuter dans l’ensemble des Alternatiba locaux sur la pertinence  d’une fusion entre Alternatiba et Action Non-Violente COP21. Enfin, une nouvelle équipe d’animation du mouvement Alternatiba, très largement renouvellée, a été mise en place pour deux ans. Elle comprend déjà une soixantaine de militant-e-s, et pourra s’élargir au cours des 2 années à venir jusqu’à un maximum de 80 membres.

 

Le week-end a également été l’occasion de faire connaître les diverses alternatives et démarches de transition de la région bordelaise. Les associations Aremacs, qui travaille sur la gestion des déchets, Un petit coin de paradis, qui a installé les toilettes sèches sur place, Etu’Recup, ressourcerie étudiante, qui nous a fourni la vaisselle … Des repas végétariens ou végétaliens pour 200 personnes ont été préparés par l’association de l’Assiette en Transition, en collaboration avec des résidents des foyers de jeunes travailleurs du Levain et de Rosa Parks.

 

Bref, Alternatiba sort renforcé de cette année 2015 et reste plus motivé que jamais à changer de système, pas de climat !

 

 

(*) Ariège, Bassin d’Arcachon, Bayonne, Bearn, BoiCy-Fleur, Bruxelles, Charleville-Mézières, Clermont-Ferrand, Evreux, Caen, Dijon, Gap, Garazi, Genève, Gironde, Givors, Grateloup-Agen, Grenoble, Haïti, Lille, Limousin, Loire, Mâcon, Marseille, Mimizan, Montpellier, Nancy, Nantes, Narbonne, Pays d’Aix, Perpignan, Rhône, Rouen, Paris, Marseille, Sokoa, Saint-Quentin-en-Yvelines, Strasbourg, Toulouse, Tours

 

-

 

SOURCE / ENBATA.INFO

Publié dans actualités

Commenter cet article