Eileen, un premier roman signé Ottessa Moshfegh, chez Fayard

Publié le par dan29000

Toujours attentif à la publication de premiers romans, nous vous proposons aujourd'hui Eileen d'une jeune américaine d'origine iranienne et croate, Ottessa Moshfegh, publié chez Fayard en janvier dernier.

 

 

C'est une curieuse histoire qui est en même temps un portrait de femme. Celui d'une jeune femme tout à fait atypique, qui semble aigrie, ayant subie une vie professionnelle peu réjouissante dans un foyer pour jeunes en difficulté, et une vie familiale en compagnie de son père alcoolique, du genre teigneux. Elle se souvient du moment qui fit basculer sa vie, cinquante ans plus tôt.

 

 

C'est avec une minutie tout à fait surprenante, qu'Eileen nous décrit son existence sans surprise, presque aussi délabrée que sa maison située près de Boston, d'ailleurs ville natale de l'auteure. Ottessa Moshfegh sait faire passer la morosité ambiante de cette vie simple sous le signe des alternances de faillites : celle de sa vie où elle n'arrive pas à concrétiser ses fantasmes, celle de ce père alcoolique, dont elle se demande ce qu'il pourrait devenir si elle n'était plus là, ou encore celle de ces jeunes délinquants mineurs déjà enfermés...

 

 

Avec une lenteur qui ajoute parfois au malaise ressenti face à ces vies moroses où rien ne semble pouvoir arriver, entraînant parfois un sentiment de colère et surtout d'impuissance, face aux autres, ou face à soi-même, Ottessa Moshfegh va nous faire découvrir qu'une rupture peut parfois avoir lieu et remettre toute une vie en cause. Elle se matérialisera par l'arrivée d'une jeune femme sortie de Harvard venant prendre place au milieu des jeunes détenus.

 

 

Un premier roman, non exempt de défauts, ce qui est assez fréquent pour une entrée en littérature, mais qui donne néanmoins l'envie de lire cet auteure dans une autre histoire, car Ottessa Moshfegh qui a déjà publié des nouvelles, possède un vrai sens de la narration, qualité pas toujours courante.

 

 

Dan29000

 

 

Eileen

Ottessa Moshfegh

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Françoise Sorbier

Éditions Fayard

2016 / 304 p / 20 euros, prix numérique : 14,99 euros

 

 

Le site de l'éditeur

 

 

====================

 

 

"Une histoire ténébreuse, magnifiquement racontée." (Kirkus Reviews)



"Moshfegh est un écrivain d'une grande maîtrise, qui possède une gamme très étendue." (Jeffrey Eugenides)

 

Publié dans lectures

Commenter cet article