Podemos : Le premier discours de Pablo Iglesias au parlement espagnol

Publié le par dan29000

Premier discours de Pablo Iglesias à la tribune du parlement espagnol [02/03/16] sous-titré français

 
 
Ajoutée le 5 mars 2016

Le 2 mars 2016, le secrétaire général de Podemos s'exprimait pour la première fois depuis la tribune du parlement espagnol, à l'occasion du premier vote des députés, concernant l'investiture du candidat socialiste désigné par le roi Felipe VI, Pedro Sánchez.

[#1] Salvador Puig Antich, dit "el Metge" (le Médecin), anarchiste catalan du Mouvement Ibérique de Libération assasiné par la dictature franquiste en 1974.

[#2] Les évènements de Vitoria, au Pays-basque, sont aussi connus sous le nom de "la tuerie du 3 mars", et datent de 1976, à l'aune de la Transition : 5 morts et une centaine de blessés dans une église parmi des ouvriers grèvistes lors d'une intervention policière.

[#3] "El Abrazo", connu aussi comme "Amnistía" fut peint par Juan Genovés en 1976, lors de la Transition. Il a été acquis par le Congrès des députés en 2015, à la demande du groupe Izquierda Unida.

[#4] La rédition de Breda, ou Les Lances, est un tableau de Diego Vélasquez, peint au milieu des années 1630, notamment pour illustrer la victoire des troupes espagnoles de Felipe IV sur les troupes hérétiques hollandaises de Justin de Nassau , lorsque les Pays-Bas étaient liés à la couronne espagnole.

[#5] Le 15-M en Espagne renvoit au 15 mai 2011, jour de contestation sociale. C'est une date très importante dans la constitution de l'identité collective des affiliés à Podemos notamment, mais aussi pour l'ensemble des mouvements sociaux qui ont découlé de cette dynamique populaire.

[#6] Adolfo Suárez fut le premier Président de gouvernement espagnol après la dictature franquiste (1976-1981). Il est considéré comme l'un des grands artisans de la Transition.

[#7] Margarita Nelken fut écrivaine, socialiste, féministe, et résistante, notamment durant la guerre civile (1936-1939) et pendant la dictature franquiste.

[#8] Indalecio Prieto fut secrétaire général du PSOE pendant la guerre civile et la dictature franquiste, durant lquelle il dirigea le PSOE depuis son exil au Mexique, jusqu'à sa mort en 1962.

[#9] Juan Negrín était le Président du gouvernement légitime durant la guerre civile. Il demeura chef du gouvernement en exil, jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale.

[#10] Carlos Solchaga a été Ministre à plusieurs reprises, d'abord au ministère de l'Industrie, ensuite à l'Economie et aux Finances, avant d'être le porte-parole des députés socialistes au parlement, puis de quitter la vie politique après que ses responsabilités étaient été avérées lors d'un scandale de fraude fiscale au sein de la Banque d'Espagne.

[#11] Tip y Coll étaient des humouristes.

[#12] Pablo Iglesias Posse (1850-1925) est considéré comme le fondateur du Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE) et du syndicat socialiste de l'Union Générale des Travailleurs (UGT). Un monument fut érigé à son honneur après sa mort, dans le Parc del Retiro, mais les troupes franquistes l'ont détruit à leur arrivée à Madrid. La tête de cette statue représentant Pablo Iglesias a néanmoins été enterrée par les ouvriers chargés de la démolition à l'époque, et grâce à un plan qui a permis de la retrouver, son exhumation a eu lieu en 1979. Elle est aujourd'hui conservée et exposée au siège du PSOE à Madrid.

Publié dans actualités

Commenter cet article