Stop à la porcherie industrielle d'Heuringhem (62)

Publié le par dan29000

PETITION - Non à la porcherie industrielle d’Heuringhem (62) !

 

L’agriculture en général et l’élevage industriel en particulier traverse une crise sans précédent. La course au rendement conduit ce secteur à accumuler une surproduction invendable. Une fuite en avant largement soutenue par les tenants de l’agro-industrie consiste à multiplier les projets de fermes-usines.
 
A Heuringheim (Pas-de-Calais - 62), malgré l’opposition de la population et du maire qui refuse de signer le permis de construire, un projet de porcherie industrielle concentrant plus de 4500 porcs est envisagé.
 

http://fermeusine-heuringhem.agirpourlenvironnement.org
 

Non aux fermes-usines !

Ce projet de ferme-usine, à l’instar de ses semblables ailleurs en France, est :
  • un non-sens économique, comme le prouve l’énième crise porcine dont nous subissons les frais ;
  • un non-sens écologique, par la pollution des eaux, de l’air, des sols, et toute la souffrance animale qu’ils génèrent ;
  • un non-sens social, par la diminution du nombre d’éleveurs et d’agriculteurs, des actifs de nos campagnes, et des savoir-faire alimentaires, alors que nos paysans savent faire !
Nous sommes empoisonnés aux pesticides, nitrates, particules fines, … et nous favorisons le réchauffement climatique, les antibiorésistances, les mutations chez les virus, etc.
 

La réponse de l’Etat ne convient pas

Aujourd’hui, l’une des réponses de l’État, via les services de la préfecture du Pas-de-Calais, consiste à s’allier avec les tenants de l’agrobusiness contre le maire d’Heuringhem, soutenu par la grande majorité de la population de son village, parce qu’il a le courage de refuser de signer le permis de construire d’une porcherie industrielle de 4500 porcs-équivalents qui devrait s’implanter sur sa commune.
 
Les services de la Préfecture usent et abusent de leurs prérogatives pour faire accélérer les procédures juridiques concernant ce dossier de permis de construire au moyen de référés en urgence (deux fois en moins de trois mois), et ainsi peser sur le maire d’Heuringheim !
 

Votre soutien est indispensable

  • Pour soutenir le maire d’Heuringhem et dénoncer les pressions inadmissibles de l’État dans un dossier privé !
  • Pour soutenir l’association AIVES dans son combat contre les fermes-usines en général et celle d’Heuringhem en particulier !
  • Pour demander, avec AIVES, à ce que les maires aient le pouvoir de s’opposer à l’implantation de ce type de projets installations classées sur leur commune !
Soutenez le maire d’Heuringhem (62) qui défend sa population, opposée à la création d’une porcherie industrielle, en refusant de signer le permis de construire.
  • Dénoncez les pressions inacceptables des services de l’État (en l’occurrence la préfecture du Pas-de-Calais) sur le maire.
  • Changeons la loi : Les maires doivent pouvoir s’opposer à ce type de projet ICPE (Installations Classées pour la Protection de l’Environnement).
 

 

 

ou
http://fermeusine-heuringhem.agirpourlenvironnement.org


Ne doutez jamais qu'un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c'est toujours comme cela que ça s'est passé.★ - Margaret Mead (1901 - 1978) - Anthropologue.

Stéphen, Martin, Mickaël, Julie, Benjamin et toute l'équipe d'Agir pour l'Environnement.
contact@agirpourlenvironnement.org
--
http://www.agirpourlenvironnement.org
http://www.facebook.com/association.agirpourlenvironnement
http://www.twitter.com/APEnvironnement

 

 

// Soutenez Agir pour l'Environnement.

Plus nous sommes nombreux, plus nous avons d'impact.
Plus nous avons de soutiens, plus nous pouvons multiplier nos actions.

 
 

La contrepartie de bienvenue !

Jusqu'au 30/04/2016, pour tout don ponctuel ≥ à 60€ (21€ après réduction d'impôt) ou tout don mensuel ≥ à 10€, vous recevrez :

  • Un reçu fiscal pour déduire de vos impôts 66% du montant de votre don ;
  • + nos campagnes cartes pétitions pendant 1 an ;
  • + LE LIVRE : "lettre à un paysan sur le vaste merdier qu'était devenu l’agriculture" de Fabrice Nicolino;
 

 

ou
https://soutenir.agirpourlenvironnement.org/b?cid=18
 
 

Publié dans environnement

Commenter cet article