Anonymous, de Gabriella Coleman, chez Lux éditeur

Publié le par dan29000

En février dernier est sorti en France, Anonymous, Hacker, activiste, faussaire, mouchard, lanceur d'alerte, un essai signé Gabriella Coleman, publié chez Lux éditeur à Montréal. Sans nul doute la meilleure étude pour comprendre ce qu'est vraiment Anonymous. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Anonymous, sans jamais oser le demander.

 

 

Gabriella Coleman est docteur en anthropologie, dirigeant la chaire Wolfe en littératie scientifique et technologie de la prestigieuse université McGill. Son livre est la somme de trois ans de travail. A la fois devant son ordinateur dans les profondeurs du web, et sur le terrain où elle a réussi à rencontrer quelques membres de ces fameux Anonymous. On comprend assez vite, dès les premières pages de ce gros pavé de plus de cinq cents pages, que le voyage sera excitant, original et souvent surprenant. Gabriella Coleman, au fil du temps, est devenue peu à peu, une confidente ou parfois une porte-parole du groupe, donnant environ trois cents entrevues aux médias.

 

 

C'est en juillet 2007 qu'Anonymous se distingue sur une vidéo postée sur YouTube, s'adressant à la chaîne de télévision ultra réactionnaire Fox News. Dès lors ce collectif d'hacktivistes va prendre de l'importance, lançant des attaques par déni de service (DDoS) contre des sites de sociétés ennemies, de dictatures dans les pays arabes durant le Printemps arabe, ou de la très dangereuse secte nommée Scientologie. Sans oublier Mastercard quand cette société décida de stopper ses services à Wikileaks. Anonymous lutte aussi contre la censure, contre Sony en représailles à des procédures judiciaires contre des hackers. Parfois les "Anons" descendent aussi dans la rue, munis d'un masque devenu célèbre, celui de Guy Fawkes, issu du film-culte V for Vendetta. Ni organisation, ni chef, Anonymous intervient dans plusieurs médias, luttant pour la liberté d'expression et la désobéissance civile.

 

La partie la plus excitante de l'étude est constituée de témoignages de hackers célèbres, mais Gabriella Coleman arrive aussi à faire passer la question de l'éthique du hacking, la mouvance du mouvement et sa dynamique. Son ouvrage permet d'en finir une fois pour toute, avec les divagations de ceux qui voudraient faire passer Anonymous pour une organisation cyberterroriste. En prime, le lecteur peu habitué aux méandres du web, apprendra ce que sont le Lulz, Rootkit, VPN, ou Botnet... Un livre indispensable à ceux qui veulent saisir les nouvelles formes d'activisme dans le monde.

 

Dan29000

 

Anonymous

Hacker, activiste, faussaire, mouchard, lanceur d'alerte

Gabriella Coleman

Traduit de l'anglais par Nicolas Calvé

Lux éditeur, Montréal

2016 / 517 p / 22 euros

 

 

Le site de l'éditeur

 

Lire un extrait

 

Entretien de Gabriella Coleman avec RUE 89

 

Publié dans lectures

Commenter cet article