Ken Loach, palme d'or à Cannes : Défier le récit des puissants

Publié le par dan29000

AVEC KEN LOACH, DÉFIER LE RÉCIT DES PUISSANTS


de : Ernest London
lundi 23 mai 2016 -

 

« Ce monde se trouve dans une situation dangereuse. Nous sommes au bord d’un projet d’austérité, conduit par des idées qui risquent de nous mener à la catastrophe. Ces pratiques ont entraîné dans la misère des millions de personnes, de la Grèce au Portugal, avec une petite minorité qui s’enrichit de manière honteuse. Le cinéma est porteur de nombreuses traditions, l’une d’entre elles est de présenter un cinéma de protestation, un cinéma qui met en avant le peuple contre les puissants, j’espère que cette tradition se maintiendra. Nous approchons de périodes de désespoir, dont l’extrême-droite peut profiter. Certains d’entre nous sont assez âgés pour se rappeler de ce que ça a pu donner. Donc nous devons dire qu’autre chose est possible. Un autre monde possible est nécessaire »

 

a déclaré le cinéaste Ken Loach, hier, à Cannes, lors de la remise de la palme d’or à son dernier film "Moi, Daniel Blake".

En 2014, les éditions Indigène ont publié un long entretien dans lequel il explique comment il pratique un cinéma politique pour tenter de subvertir, créer du désordre et soulever des doutes.

Article complet sur le blog de la BIBLIOTHÈQUE FAHRENHEIT 451 : http://bibliothequefahrenheit.blogs...

JPEG - 141.8 ko

DÉFIER LE RÉCIT DES PUISSANTS. Ken Loach 50 pages – 5 euros Éditions Indigène – Collection « Ceux qui marchent contre le vent » – Montpellier – juin 2014

 

SOURCE/  BC

Publié dans écrans

Commenter cet article