Les génériques TEVA se vendent moins, Goasguen énervé

Publié le par dan29000

25 juin 2016

Goasguen énervé : les médicaments génériques TEVA se vendent de moins en moins...

 

"Beaucoup de pharmaciens s’étonnent de voir des individus refuser chez eux de prendre des produits qui proviennent de la société israélienne TEVA, productrice de médicaments génériques," s’est plaint le député Claude Goasguen auprès du ministre de la Justice.

 

« Malgré les efforts réalisés et la jurisprudence de la Cour de Cassation, il apparait que les actions de l’association BDS qui appellent au boycott des produits israéliens se multiplient. ", a relevé ce fin observateur et fervent partisan de la colonisation israélienne.

Comment faire pour obliger les gens à se soigner avec les médicaments d’un Etat qui empêche les Palestiniens de se soigner, qui leur larguent des bombes au phosphore, qui tirent sur les ambulances et les dépôts de médicaments ?

Pas simple !

D’autant que les consommateurs ont le droit d’acheter les génériques de leur choix.

Les pharmaciens ont même l’obligation professionnelle de nous procurer les génériques que nous leur demandons.

Mais le ridicule ne tuant plus depuis un certain temps déjà, Monsieur Goasguen a demandé au garde des sceaux, dans une question écrite, le nombre de consommateurs qui préfèrent ne pas engraisser l’armée israélienne, et portent leur choix sur d’autres génériques :

« Monsieur le Ministre, vous devez sans doute connaître ce phénomène. Je souhaiterais savoir quelle en est l’étendue ? Devant ce fait avéré, vous devez sévir et informer les magistrats du Parquet de la gravité de ce type de comportement et de sa multiplication. Pouvez-vous apporter des éclaircissements à ce sujet ? », a demandé ce comique troupier.

CAPJPO-EuroPalestine : source

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article