Le fleuve des brumes, Valerio Varesi, chez Agullo

Publié le par dan29000

Agullo éditions publie un roman noir signé Valerio Varesi, Le fleuve des brumes initialement paru en Italie en 2003 où il fut nominé au Gold Dagger Award. Une des bonnes surprises de notre printemps pourri qui nous aura permis de lire encore un peu plus que d'habitude.

 

Dès ses premières pages, Le fleuve des brumes ensorcelle son lecteur... Une vallée dans le nord de l'Italie, la vallée du Pô, un fleuve qui s'échappe souvent de son lit. La nuit, et le brouillard, une étrange barge qui, sans bruit, dérive sur le fleuve...Une ambiance à la Edgar Allan Poe, qui va conditionner tout le roman. D'autant plus que l'on va apprendre qu'il n'y a plus personne à bord ! Quoi de plus mystérieux qu'un bateau dérivant perdu dans la brume ? Le pilote se serait-il suicidé, ou bien aurait-il été victime d'une obscure élimination ? Difficile d'avoir une opinion, surtout quand vient se greffer un peu plus tard, une autre mort, en rapport avec la première, le frère du batelier, défenestré !

 

Valerio Varesi, Turinois né en 1959, est diplômé en philosophie de l'Université de Bologne. Journaliste et auteur de plusieurs romans, il offre ici un portrait géographique et historique d'une région de l'Italie. Géographique car le Pô est omniprésent, on pourrait même parler d'un personnage à part entière. Historique car l'enquêteur, le commissaire Soneri ne tarde pas à découvrir que ces deux frères servirent dans la milice fasciste locale quelques décennies auparavant. Comme en France avec la guerre d'Algérie, il y a en Italie, un passé qui ne passe pas. Avec comme première piste, ce passé assez lourd et ce présent violent. Comme chez Emmanuel Grand, dans Les salauds devront payer, le poids de l'histoire est parfois lourd à porter pour les rescapés, et les ressentiments demeurent tenaces.

 

Le roman noir comme nous l'aimons, ancré dans l'histoire. Le fleuve des brumes donne envie de lire d'autres romans de Valerio Varesi.

 

Dan29000

 

Le fleuve des brumes

Valerio Varesi

Traduit de l'italien par Sarah Amrani

Agullo éditions

2016 / 320 p / 21,50 euros

 

 

Le site de l'éditeur

 

Publié dans lectures

Commenter cet article