Pourquoi vacciner ? de Pierre-Jean Arduin

Publié le par dan29000

En France, et parfois ailleurs, existe un vieux débat sur les bienfaits ou les méfaits de la vaccination, de plus en plus de Français sont méfiants, malgré la propagande officielle des laboratoires et du gouvernement. Alors Pourquoi vacciner ? c'est la bonne question du livre de Pierre-Jean Arduin, avec en sous-titre La fin de la vaccination, documentée et argumentée.

 

 

Né en 1981, l'auteur est ingénieur en informatique dans une société médicale, après être passé par l'École Polytechnique et la fameuse Stanford University en Californie. Il a obtenu une thèse en neurosciences en 2011, sur les interfaces cerveau-machine. Il est également blogueur. Nous avons tous, plus ou moins, des a-priori sur les vaccins, il y a les inconditionnels ou les farouches détracteurs. Alors s'informer nous semble essentiel, mais en toute indépendance, sans l'influence du lobby pharmaceutique sévissant de Paris à Bruxelles.

 

 

En cinq parties, l'auteur passe en revue les maladies d'actualité (grippe, hépatite B, rougeole), les maladies anciennes (tuberculose, tétanos, diphtérie), puis il examine la nocivité des excipients (mercure, aluminium), pour enfin déboucher sur les mauvaises pratiques et quelques considérations utiles sur les mythes vaccinaux, la liberté vaccinale ou le chlorure de magnésium. Sans tomber dans les passions, et surtout avec une argumentation abondante, Pierre-Jean Arduin propose ici un livre accessible au plus grand nombre, tout en gardant néanmoins un sérieux médical crédible. Nous ne pouvons que partager sa critique des institutions, des laboratoires,sans oublier des ministères, toutes ces structures étant liées à des intérêts financiers importants et peu motivées par la santé de la population. Les profits avant tout. Un livre qui mérite donc d'être lu, afin de pouvoir choisir, un élément indispensable à toute bonne santé.

 

 

Dan29000

 

 

Pourquoi vacciner ?

Pierre-Jean Arduin

2015 / 304 p / 14 euros

14 euros édition papier ou Epub/pdf : 4,99 euros

A commander sur le site du livre (ci-dessous)

 

EXTRAITS :

 

Chapitre Hépatite B :

Ces données de surveillance indiquaient une nette diminution du taux d’incidence de l’hépatite B au cours de la période 1986-1996, avant même la mise en place de la stratégie de vaccination systématique en France en 1994”. Mais plus encore, “les sujets âgés de vingt ans et plus représentent 91 % des cas pour les années 1991-1995”. Comment alors la “vaccination des nourrissons et des enfants” aurait-elle pu rendre compte de la chute de ces cas en à peine 12 ans ? Comme nous le verrons plus tard, ceci n’est qu’un des exemples d’un enthousiasme vaccinal exacerbé et exagéré de la part de nombreux organismes publics.

 

Un rapport de l’Assemblée et du Sénat de 2007 décorrélait la recommandation vaccinale et l’incidence de l’hépatite B : “En Finlande et au Royaume-Uni où il n’y a pas de recommandation généralisée concernant l’hépatite B (mais une politique ciblée sur les groupes à risque), les incidences du portage de l’antigène HBs sont très inférieures à celle de la France. L’incidence en Finlande en 2001 était de 2,4 cas pour 100 000 habitants et au Royaume-Uni, elle était de 2,29 cas pour 100 000 habitants en 2003 (contre 8 pour 100 000 en France en 2006)”

 

Le site du livre et commandes

 

Le site de l'ALIS (Association Liberté Information Santé

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article