Succès à NDDL : 25 000 personnes à Montjean

Publié le par dan29000

En lutte – Après la consultation, Notre-Dame-des-Landes ne lâche rien !

 

, par CORMIER Sandra

 

C’est donc un succès ! 25 000 personnes environ ont participé au rassemblement estival des opposant-es à l’aéroport de Notre-Dames-des-Landes, sur le site de Montjean en bordure de la Zad. C’est le premier rendez-vous de masse des opposantEs depuis l’organisation de la pseudo-consultation. Sa réussite a donc bien une importance particulière dans ce bras de fer avec le gouvernement.

C’est tout d’abord la démonstration que malgré des stratagèmes en tout genre pour faire passer ce projet, le gouvernement n’a pas réussit à affaiblir ou diviser le mouvement. Au contraire, la détermination est intacte et les liens entre les différentes composantes de la lutte se sont resserrés. Garder la Zad, défendre ce territoire et ce qu’il représente d’espoirs est plus que jamais un objectif partagé.

Ce week-end, « les Semailles de démocraties » ont littéralement balayé la démocratie tronquée des Vinci et des Valls et de ceux qui les servent. La mascarade consultative a laissée place a la démocratie réelle, la démocratie sociale et à la légitimé qu’elle incarne. Pas moins d’une quarantaine de débats sous sept chapiteaux ont tous fait le plein. L’enthousiasme des participantEs, venus de toute la France encore une fois, leur diversité d’âge ou de parcours, démontre encore une fois que NDDL est devenu un lieu majeur de rassemblement militant.

Un lieu où le conflit et le rapport de force sont des évidences, loin des étouffoirs de la démocratie officielle, un lieu où l’expérience autogestionnaire de la Zad est débattue collectivement.

Les militantEs du NPA ont trouvé toute leur place dans ces débats. Christine Poupin a participé à un débat sur la démocratie en Europe, face aux politiques d’austérité de l’UE. Claude Kaiser a débattu de son expérience d’élu local dans la lutte de Bure avec d’autres élus locaux investis à NDDL.Les mêmes ont repris le micro devant notre stand pour des mini-débats avec nos sympathisantES, sur l’écosocialisme et la sortie du nucléaire. Philippe Poutou accompagnait les militantEs de la toute nouvelle Zad de Villenave D’ornon, près de Bordeaux, où un golf doit remplacer une zone protégée. Issus des mobilisations contre la loi Travail, de nombreux jeunes ont visité notre stand. La résistance est donc plus que jamais en marche à NDDL pour affronter la séquence qui vient.

Pour nous rien n’a changé, l’aéroport et son monde c’est toujours non ! Il ne faut donc rien lâcher car même si la fenêtre de tir du gouvernement pour procéder à une expulsion est étroite elle reste une éventualité à laquelle il faut se préparer. D’ores et déjà la résistance s’organise et le week-end des 8 et 9 octobre sera consacré à une nouvelle mobilisation, une manifestation préventive contre toute tentative d’expulsion.

Sandra Cormier


Publié dans environnement, alternatives

Commenter cet article