Images fantômes, Elizabeth Hand, chez Super 8 éditions

Publié le par dan29000

En cette nouvelle rentrée littéraire, Super 8 éditions nous proposent un thriller assez inclassable, Images fantômes, signé Élizabeth Hand, née en 1957 dans l'État de New York. Elle a déjà publié une quinzaine de romans et travaillé pour le Washington Post ou le Los Angeles Times.

 

 

Images fantômes donc. Tout d'abord un beau portrait de femme, assez rock and roll, tendance punk. Celui de Cassandra Neary, photographe new-yorkaise, plutôt radicale, ayant eu une enfance pas facile et ayant connu une éphémère célébrité, comme cela arrive souvent dans ce milieu branché underground. Un peu de presse, une exposition et un livre. Bonjour Warhol ! Ensuite beaucoup de ces célébrités disparaissent. Définitivement. Pas Cassandra qui vit, enfin survit, en quadra alcoolique et archiviste. Pourtant un jour, un de ses amis lui fait une étrange mais excitante proposition. Aller interviewer une artiste culte des sixties, Aphrodite Kamestos, recluse depuis des années sur une île paumée au large du Maine. Difficile pour Cassandra de refuser, malgré quelques hésitations, car Kamestos fut une des inspiratrices de son propre travail.

 

 

Donc le Maine, en novembre, endroit pas vraiment hospitalier, grisaille et froid garantis, rare population pas trop accueillante, avec en prime des disparitions signalées sur cette île. Une des deux grandes qualités de ce roman aux frontières du policier, du fantastique et du roman punk, est qu'Élisabeth Hand sait créer une ambiance en quelques phrases. Dès lors les questions vont s'amonceler dans l'esprit embrumé de Cassandra. Pourquoi est-elle vraiment là ? Ne serait-elle pas victime d'une manipulation ? Vient s'immiscer dans ce face à face entre les deux femmes, le fils de l'artiste culte qui semble lui aussi, subir un lourd secret renforcé par le contexte insulaire. La seconde qualité de ce roman noir est la grande subtilité du personnage principal, tour à tour énervante, attachante, immature ou encore imprévue ! Une virée hypnotique en forme de plongée dans un passé qui ne passe pas. Au final, une bonne intrigue relookée punk avec en son centre,un personnage féminin que le lecteur gardera en mémoire longtemps, ce n'est pas si fréquent dans la littérature noire.

 

 

Dan29000

 

 

Images fantômes

Élizabeth Hand

Super 8 éditions

En librairie le 25/08/2016

424 p / 19 euros / numérique, 12,99 euros

 

 

Le site de l'éditeur

 

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article