Stop au massacre des loups !

Publié le par dan29000

Le 5 juillet 2016, Ségolène Royal et Le Foll sortaient un nouvel arrêté augmentant le nombre de loups à abattre en France (voir notre article ici).

Dans la soirée du 12 juillet, pour fêter cela, la sinistre Brigade Loup (les Einsatzgruppen de la biodiversité...) "offrait" la mort d'une louve allaitante aux ministres ! Les tueurs de l'ONCFS ne pouvaient ignorer que cette louve allaitait ses louveteaux. Ils ont délibérément choisi la mort, condamnant de fait plusieurs louveteaux à mourrir de faim. L'horreur !

 

Mercredi 20 juillet, l'ASPAS nous apprenait que 2 loups supplémentaires avaient été abattus dans les Alpes-Maritimes, ce qui porte à 3 loups exterminés en l'espace de 8 jours ; sans parler des louveteaux probablement morts ! Là encore, c'est l'Escadron de la Mort (Brigade Loup) qui serait à l'origine de ce massacre...

 

Face à ce biocide programmé, ce n'est pas en jouant les apprentis berger ou les gentils observateurs que les tirs à tuer vont s'arrêter !

 

Hé oh Cap Loup !

 

Le WWF France, avec FERUS et la LPO ont décidé de créer Cap Loup dont l'objectif était "d'assurer la protection du loup".
La Fondation Bardot et One Voice ont rejoint cette "fédération".

A part la FNE, nous avons là les plus grosses structures associatives de France. Les plus riches aussi. Nous avons aussi aussi des associations spécialisées dans l'action juridique.

Alors nous (re)posons cette question toute simple : Qu'attend Cap Loups pour entamer une action en justice au niveau de l'Union Européenne ?

 

Pour le Klan du Loup, nous n'avons jamais cru à une "entente entre les éleveurs et le loup". Tout cela est du blabla pour bobos urbains ; ou de la démagogie pour la pêche aux subventions...

La Pieuvre (FNSEA et ses affidés) a été très claire depuis le retour de Canis lupus italicus : elle ne veut pas du loup en France, point final !

Néanmoins, tous les éleveurs ne sont pas à mettre dans le même panier, et une majorité d'entre eux est ouverte à la discussion.

 

Et alors ?

 

Parallèlement aux actions que mène notre association, un puissant lobbying doit être fait au niveau européen. Pour cela, Le Klan du Loup n'est pas la structure adéquate ; nous n'avons pas la prétention de jouer à la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf...

Nous savons qu'au sein de Cap Loup, certains jouent aux défenseurs de Canis lupus italicus. Mais il y a de vraies et belles associations ayant à coeur la Cause Animale. C'est à elles que nous nous adressons : s'il vous plaît, réveillez-vous, il y a urgence !

 

association Le Klan du Loup

 

Photographies d'illustration
 

Photographies d'illustration

 

SOURCE / LEKLANDULOUP.FR

Publié dans environnement

Commenter cet article