Le grand jeu, de Céline Minard, chez Rivages

Publié le par dan29000

Après Le dernier monde, So long Luise et surtout Faillir être flingué (Prix Livre Inter 2014), Céline Minard nous offre un des plus marquants romans de cette nouvelle rentrée littéraire : Le grand jeu, publié par les éditions Rivages. Un nouveau roman qui confirme l'importance de cet auteur qui trace au fil des romans un sillon d'une originalité rare.

 

 

C'est l'histoire d'une femme qui fait le choix de se retirer. En montagne. Elle a conçu les plans de son abri en forme de "tube de vie" très high-tech, amené par hélicoptère, et fixé à une paroi rocheuse. Sa nouvelle vie a été soigneusement préparée, il s'agit d'une rupture avec ses semblables. Le but ? Répondre à cette éternelle question humaine : comment vivre ? L'expérience n'est pas que spirituelle, elle est aussi physique, avec une forte confrontation à la nature omniprésente. Escalades, longues marches, vie quotidienne en mode survie, résister aux éléments, installer un jardin potager... Sans oublier une activité essentielle, la rédaction d'un journal de bord. Pour faire face à cette solitude volontaire, choisie, dans la lignée de celle de Thoreau, elle s'est organisée en tous points. S'isoler de ses semblables et faire face aux assauts prévisibles de la nature ne s'improvise pas. Tout est prévu. Enfin, presque tout...

 

Car même éloignée de la civilisation, elle ne va pouvoir éviter des rencontres imprévues. Comme celle d'une ermite, semblant surgir de nulle part, ou encore celle aussi surprenante d'une marmotte... Aléas de la solitude... Grains de sable dans la belle mécanique de la vie en équilibre sur une paroi rocheuse. La solitude et la culture de son jardin n'excluent pas, malgré le goût de la solitude, des activités avec l'autre, même si l'autre est une nonne muette ! Action et méditation ne sont pas antagoniques. Le grand jeu, une lecture fascinante qui nous suit durant des jours et des nuits, nous donnant l'envie de partir, de dériver, de s'ouvrir à la solitude, loin des fracas d'un monde de plus en plus mortifère et artificiel. En compagnie d'un livre... ou d'une marmotte. Le grand jeu, de Céline Minard, un roman essentiel à nos vies.

 

Dan29000

 

 

Le grand jeu

Céline Minard

Éditions Rivages

2016 / 192 p / 18 euros

 

Le site de l'éditeur

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article