Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis 50 ans, l'usine de production d'alumine de Gardanne, près d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), bénéficie d'un droit de rejeter en mer ses déchets toxiques. Plus de 30 millions de tonnes de boues rouges toxiques ont été ainsi déversées dans les fonds marins. Plusieurs associations de défense de l'environnement et de riverains dénoncent la toxicité et la radioactivité de ces boues rouges.

Pour Ségolène Royal, "il aurait fallu avoir le courage d'imposer à l'entreprise une mutation du site et une dépollution". "L'entreprise a obtenu une dérogation pour continuer à polluer", a-t-elle ajouté, espérant "qu'il y aura des recours pour que toute la clarté soit faite".

"Les dernières enquêtes de l'Anses (Agence française de sécurité alimentaire et sanitaire) ont démontré qu'à l'endroit des rejets, il y avait une contamination beaucoup plus forte aux métaux lourds", une pollution "dangereuse pour la santé", a-t-elle noté.

Merci de signer cette pétition pour demander au gouvernement l'interdiction de rejeter ces déchets toxiques en mer et à terre.

Nous demandons que soit effectué à la charge d’Alteo un démantèlement de la conduite de boues rouges occupant le domaine public et une remise en état primitif des sites pollués.

Nous demandons le confinement des multiples lieux de stockage de boues rouges ou de Bauxaline (Bouc bel air, La Ciotat, Marseille, Gardanne, Istres, Vitrolles….)

Nous demandons l’arrêt de tous les processus de valorisation de boues rouges en cours, et de la commercialisation de la bauxaline en attendant de nouvelles analyses scientifiques.

Nous demandons pour finir que les emplois directs de l’usine de Gardanne soit reclassés.

Cette pétition sera remise à:

  • Ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer
    Segolene Royal
  • Premier Ministre
    Manuel Valls

 
Tag(s) : #environnement

Partager cet article

Repost 0