Soutien aux Déboulonneurs de Paris en procès

Publié le par dan29000

[Paris] Procès de 7 militants pour barbouillage d’écrans publicitaires

Article publié le mercredi 14 septembre 2016

 

Communiqué de presse

 

Mardi 11 octobre 2016 à 13h30 devant la 10e chambre du Tribunal correctionnel de Paris se tient le 10e procès du Collectif des Déboulonneurs de Paris, le 22e au niveau national.

Le Collectif des Déboulonneurs lutte contre le système publicitaire et lance l’alerte sur ses conséquences dans l’espace public, via des actions non-violentes de désobéissance civile. Il demande une réduction de la taille des affiches à 50 x 70 cm et du nombre de panneaux, et l’interdiction des dispositifs numériques afin que soit respectée la liberté de ne pas recevoir de messages sans consentement.

Le Collectif des Déboulonneurs demande un réel débat public sur ce sujet de société. Des personnalités telles que Edgar Morin, Claude Got, Serge Latouche et Paul Ariès ont dénoncé la nocivité de la publicité sur les plans sanitaire, démocratique et écologique : promotion de comportements à risque, anorexie, obésité, cancers alimentaires, surcharge cognitive, frustration, dépression, pression des publicitaires dans les instances démocratiques, surconsommation, surproduction, pollutions, gaspillage, surexploitation des ressources.

Les panneaux numériques y ajoutent le gaspillage énergétique et une captation de l’attention à laquelle il devient impossible d’échapper.

DESOBEISSANCE CIVILE

Contraints à la désobéissance civile par les reculs répétés des pouvoirs publics, le 2 mai 2015, à la Gare de Lyon, sept militants du Collectif des Déboulonneurs de Paris ont été arrêtés pour le barbouillage de 8 panneaux publicitaires numériques, avec des messages tels que "Agression visuelle" ou "Liberté de réception". Une trentaine de citoyens s’étaient mobilisés dans le lieu pour manifester leur soutien.

Le Collectif des Déboulonneurs demande la relaxe des 7 militants. Déjà le 25 mars 2013, la justice avait relaxé 6 déboulonneurs au nom de l’état de nécessité, et reconnu la nocivité de la publicité.

Venez soutenir les prévenus le mardi 11 octobre 2016 : procès à 13h30 (se présenter une heure avant) 10e chambre correctionnelle-1 du Tribunal correctionnel de Paris, 10 Boulevard du Palais, M° Cité.

Témoins :

Isabelle Darnis - Diététicienne-nutritionniste, éducatrice pour la santé, enseignante à l’Université Lyon 1 en licence professionnelle "Alimentation et santé", responsable sur le programme EPODE (Ensemble prévenons l’obésité des enfants)

Avocat :

Maître William Bourdon (avocat des droits de l’homme)

Nous avons besoin de votre soutien qui peut prendre la forme :

- de votre présence au procès,
- de lettres adressées avant le 8 octobre par mél à deboulonneurs.paris[a]no-log.org
- de dons pour les frais d’avocat et de procédure, que vous pouvez faire en suivant ce lien

Ils nous soutiennent :

Philippe Meirieu - Professeur émérite en sciences de l’éducation à l’université LUMIERE-Lyon 2
Danielle Simonnet - Conseillère de Paris, Elue du 20e arrondissement
Dider Béguin

Compte rendu de l’action du 2 mai 2015 :

65e action parisienne : compte-rendu

Collectif des Déboulonneurs de Paris

 

SOURCE/. DEBOULONNEURS.ORG

Publié dans actualités

Commenter cet article