Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous achevons notre série de suggestions de cadeaux de fin d'année avec Le street art au tournant, de la révolte aux enchères, une nouvelle édition augmentée d'un beau livre de Christophe Genin, chez l'éditeur Les impressions nouvelles, dans la collection « Réflexions faites ».

 

Dans le monde entier, le street art se développe, tout comme le land art, ce qui nous réjouit particulièrement. Alors films et livres se multiplient, même si parfois la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. Voici un essai publié en 2013 et devenu un vrai classique salué par les professionnels et les chercheurs : Le street art au tournant, une étude d'un professeur à la Sorbonne, Christophe Genin. Il est agrégé de philosophie et docteur ès lettres et sciences humaines, travaillant sur les cultures émergentes et populaires. Les lecteurs les plus fidèles de notre blog le connaissent déjà car nous avions publié un article sur l'un de ses livres Miss.Tic femme de l'être, chez le même éditeur. Christophe Genin a aussi publié chez Vrin, Kitsch dans l'âme en 2010.

 

Difficile de ne pas être en accord avec la constatation que le street art est effectivement à un tournant. Au départ il y avait la rue, ici et là, espace de vie, de rencontres ou d'affrontements, et un artiste qui s'exprimait sous diverses formes, tags, graffitis, pochoirs, fresques de toutes tailles et toutes couleurs, avec ou sans signature. Un espace libertaire, une création sauvage et souvent illégale. Puis est venue la popularité, le succès et la reconnaissance si l'on est gentil, la récupération si l'on est plus critique comme nous. Le street art est resté dans la rue, certes, mais il s'est aussi retrouvé dans les livres, les bibliothèques, les galeries, les musées, et à un degré encore plus discutable dans la pub, les plus célèbres artistes, enfin certains, se mettant au service du marketing pour vendre des bagnoles par exemple. L'on passait du rebelle, vandale, au vendu, mais branché, du genre que nous détestons. Il est vrai aussi que les temps changeaient, le numérique était arrivé, les espaces urbains se modifiaient, la gentrification prenait d'assaut tous les espaces, le béton et les hypermachés-parkings-galeries vitrifiaient les terres agricoles... La contestation spontanée cédait parfois la place aux produits dérivés d'un capitalisme envahissant.

 

Toutes ces transformations étant aussi rapides que la récupération de ce mouvement artistique planétaire, il était nécessaire de faire le point sur cette généalogie, sur les évolutions actuelles face aux prédateurs du marché de l'art. Le street art est partout, du tourisme ou cinéma, du graphisme à la politique, banques et marchands d'art l'ont bien compris. Des nouveaux artistes, des nouveaux lieux, mais encore une résistance en forme de promesse. Au final la grande qualité de cet ouvrage passionnant, est d'être une étude poussée qui va demeurer une référence, tout en étant accessible au plus large public. Et en plus un très bel objet, avec de nombreuses photographies signées par Christophe Genin.

 

Dan29000

 

Le street art au tournant

De la révolte aux enchères

Christophe Genin

Collection Réflexions faites

Nouvelle édition

2016 / 272 p / 29,50 euros

Éditions Les impressions nouvelles, Bruxelles

 

 

Le site de l'éditeur

Lire un extrait

Lire aussi notre article sur un autre livre de l'auteur : Miss.Tic, femme de l'être

Tag(s) : #lectures, #arts

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :