Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

Les échoués, le premier roman de Pascal Manoukian, fut un de nos coups de cœur de l'année 2015. Ce superbe roman sur les trajectoires croisées de plusieurs migrants a connu à la fois un succès critique et un succès populaire, ce qui est rare. Le signe évident de la naissance d'un auteur. Pourtant il restait à Pascal Manoukian l'épreuve du deuxième roman. Épreuve rendue d'autant plus difficile vu le succès du premier. Ce que tient ta main droite t'appartient, chez Don Quichotte éditions, va sans nul doute remporter ce challenge.

 

 

Charlotte, parisienne enceinte, trente ans. Elle arrose sa grossesse avec deux amies d'enfance, en attendant Karim son compagnon. Leur programme, à part le bébé, boire un verre de Sancerre, danser sur Christine and the Queens, vivre un bonheur simple et vrai... Le bonheur d'une soirée entre filles, à une terrasse de café à Paris, en attendant un amoureux... Mais une rafale de kalachnikov va mettre un terme définitif à tout cela... Que dire de plus ? La mort instantanée pour Charlotte et son futur enfant, la mort lente en forme de survie pour Karim. Difficile de survivre, ou alors en ayant un but, comme se laisser aller à l'envie de vengeance. D'autant plus que le tireur est un Français converti, Aurélien, qui était en classe avec Karim en CM2 .

 

Karim a tout perdu, donc plus rien à perdre. Via Facebook, il va se lier avec un recruteur de Daesh et pénétrer le deep web. La haine peut être un moteur efficace. Dès lors, l'engrenage est en place. Molenbeek puis la Turquie et la Syrie. Cela en compagnie d'autres Français perdus dans une société consumériste sans esprit et attirés par les mirages des djihadistes. Sujet difficile, sujet actuel, si actuel, entre l'attentat de Nice l'été dernier et le prochain. Il faut tout le talent et la précision de cet ancien grand reporter et dirigeant de Capa, Pascal Manoukian, qui a couvert de nombreux grands conflits durant vingt ans, pour nous faire plonger dans ce réalisme mortifère. La radicalisation passe par les prisons et par internet, via une propagande de plus en plus efficace digne des studios hollywoodiens ! D'autant plus redoutable. Daesh, des monstres certes...mais aussi pas mal d'égarés. Le parcours pour Karim sera périlleux, avec le pire des dangers, éviter à la fin de ressembler aux bourreaux que l'on combat. Expliquer, une nécessité méprisée par un récent premier ministre borné, qui pensait que c'était déjà excuser ! Bombarder sans fin est l'option facile. Analyser, comprendre, saisir pour un jour remédier est plus difficile. Une fois encore, Pascal Manoukian nous livre ici un roman comme nous les aimons, un roman intelligent, engagé, en phase avec notre histoire, loin de l'autofiction germanopratine qui souvent encombre les tables de nos librairies.

Notre premier coup de foudre de cette rentrée littéraire hivernale.

 

Dan29000

 

Ce que tient ta main droite t'appartient

Pascal Manoukian

Éditions Don Quichotte

2017 / 288 p / 18,90 euros

 

Le site de l'éditeur

La page FB de Pascal Manoukian

Notre article sur le premier roman de Pascal Manoukian

 

============================
24 Janvier
 
Retrouvez Pascal Manoukian sur France 2, dans l'émission Dans quelle étagère pour son dernier roman!
 
23 Janvier
 
P. Manoukian parlera sur la RCF de son dernier roman, Ce que tient ta main droite t'appartient !

 

Tag(s) : #lectures

Partager cet article

Repost 0