Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

La gauche française, réformiste ou radicale, manque cruellement d'idées depuis pas mal d'années. L'on vient de le constater encore avec la primaire du PS. Seul un candidat proposa une idée neuve : le revenu de base. Une belle idée que notre site tente de propager depuis maintenant huit ans. On ne peut que se féliciter qu'un éditeur de l'importance d'ACTES SUD propose en ce début d'année électorale, un ouvrage aussi clair qu'accessible sur le sujet : Le revenu de base, une idée qui pourrait changer nos vies, signé par Olivier Le Naire et Clémentine Lebon.

 

 

En effet les livres et films sur le revenu de base ou revenu universel d'existence ne manquent pas, s'adressant souvent à un public convaincu... Donc il est réjouissant de lire ce petit livre en forme d'outil afin de tenter d'en finir avec une vaste désinformation des partis et syndicats. Il est vrai que le sujet est plus complexe qu'il n’apparaît dans un premier temps. Le duo d'auteurs nous offre d'abord un cadre précis sur la réalité de ce fameux revenu de base, et surtout un rappel historique nécessaire, l'idée datant de trois siècles avec Thomas More et Thomas Paine. Celle d'un versement à chacun, de la naissance à la mort, d'une somme permettant de vivre, cela sans aucune condition. A contextualiser en 2017, dans notre pays où il y a 5 millions de chômeurs, et 9 millions de personnes sous le seuil de pauvreté (1008 euros) après cinq années de la « gauche » au pouvoir. Mais débattre du revenu de base, ce n'est pas uniquement parler argent, c'est aussi débattre du travail, de la valeur travail aujourd'hui. Très important si l'on veut éviter les errances pathétiques d'un Valls sur le sujet. Sans doute le chapitre le plus passionnant du livre. Nous ne développerons pas, juste quelques mots symboliques : Tripalium, « Travail, famille, patrie », « Bullshit jobs », 31% des Français heureux au travail, automatisation, robotisation, fin du travail (Jérémy Rifkin)....On l'aura compris, il faut repenser le travail, et le revenu de base est l'occasion idéale. Cela fut d'ailleurs un des débats passionnés de Nuit Debout. Aucune incitation à la paresse ! Juste vivre autrement.

 

Les auteurs passent ensuite en revue quelques bonnes questions à se poser : encore une utopie de plus ou une occasion de refonder notre contrat social mal en point, comment financer ce revenu, quel risque pour l'économie ? Repenser aussi la croissance, le toujours plus étant de moins en moins tenable sur tous les plans (toujours plus de dégâts environnementaux, toujours plus d'espèces qui disparaissent, toujours plus d'inégalités, toujours plus de consommation aberrante...). Enfin la dernière partie est consacrée aux diverses expérimentations actuelles, des États-Unis à l'Europe, cela progresse, dans un cadre d'ailleurs plus large, celui du réaliste Penser global, agir local, ici et maintenant. A signaler que cet ouvrage est coédité avec le mouvement Colibris, ONG encourageant la construction d'une société écologique et humaine autour des idées de la sobriété heureuse de Pierre Rabhi. La collection Domaine du possible où est édité ce livre est née en 2007 d'une collaboration entre Actes Sud et Colibris. Faire sa part... disait le Colibri.

 

La grande force et intelligence de ce livre, même si l'on sent bien que les auteurs sont favorables au revenu de base, est de donner toutes les perspectives sur ce sujet innovant et délicat... Il s'émancipe des vieux conflits droite-gauche, car parmi les défenseurs du revenu de base, les projets sont très divers, d'améliorer le capitalisme en crise à remettre en cause les piliers de celui-ci, le travail, la croissance... On comprend qu'entre un leader de EELV et un tenant de l'ultra-libéralisme, les projets sont opposés, tout comme un revenu d'existence au niveau du RSA et un autre à un millier d'euros ou plus... Nous comptons sur l'ouverture d'esprit de nos lecteurs pour lire ce livre indispensable. Notre site poursuivra ce combat qui peut enfin changer nos vies. Ce livre ouvre des débats, donc des portes...

 

Dan29000

 

Le revenu de base

Une idée qui pourrait changer nos vies

Olivier Le Naire et Clémentine Lebon

Éditions Actes Sud / Colibris

Sous la direction de Cyril Dion

Collection Domaine du possible

2017 / 160 p / 18 euros

 

Le site de l'éditeur

Lire un extrait du livre

Le site de Colibris

Le revenu de base, le film, en VF

60% des français favorables

Conférence sur le revenu de base de Virginie Deleu

Notre article sur le livre : Manifeste pour une dotation inconditionnelle d'autonomie (2013)

===================================

 

8 février de 18h30 à 20h30 à Rennes : café citoyen sur le revenu de base organisé rue Châteaugiron par le conseil de quartier Francisco Ferrer, Landry, Poterie

20 février de 18h à 21h30 à la mairie de Paris : Colloque sur le revenu de base organisé par MFRB, avec notamment une table ronde animée par Olivier Le Naire, en présence des principaux candidats à l'élection présidentielle ou candidats aux primaires de la droite et de la gauche ayant présenté des propositions en lien avec le revenu du base (plus d'infos très bientôt).

9 mars à 20h à Rambouillet, librairie Labyrinthes : Conférence-débat pour la Quinzaine des possiblesavec Olivier Le Naire autour du livre sur le revenu du base paru chez Actes Sud.

21 mars de 18h30 à 21 heures à la Bellevilloise (75020 Paris) : 100e édition des UP conférences organisée par le groupe SOS. Cette soirée anniversaire tournera autour d’une fiction : nous sommes en 2022 et la société civile innovante est au pouvoir en France. Le « gouvernement UP » composé pour l’occasion fait la part belle à l’innovation sociétale et présente, le temps de la soirée, son pack de réformes pour engager le pays dans la transition socio-écologique. Parmi les 12 réformes phare mises en avant : le revenu de base.

31 mars : Hackathon sur le revenu de base (plus d'infos très bientôt).

 

Tag(s) : #lectures, #alternatives

Partager cet article

Repost 0