Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jour sombre pour le loup en Europe...

loup italie

Un loup en Italie

 

Communiqué de presse de l’association FERUS, 31 janvier 2017

 

 

Le 2 février prochain, l’Italie votera un plan national loup comportant toute une série de mesures. La plus controversée est sans conteste la possibilité de pouvoir abattre des loups : 5 % de la population totale, estimée à environ 1500-1600 loups.

Alors que l’espèce est strictement protégée depuis 1971 dans le pays, L’Italie, pourtant exemplaire jusqu’à présent en matière de gestion de cette espèce, vient de faire un formidable bond en arrière, suivant le triste exemple de la France.

Pour le WWF Italie, qui qualifie le plan « d’arme de destruction massive », et pour les autres associations, cette décision est guidée par un choix purement politique, les autorités cédant comme chez nous aux lobbies les plus rétrogrades.

Ainsi que le souligne le WWF, cette volonté va exacerber les tensions et va conduire à une intensification des protestations et des troubles sociaux comme le révèle la bibliographie en sciences sociales. C’est d’ailleurs ce qu’on constate en France depuis que les tirs de loups ont augmenté : le clivage est de plus en plus profond entre « partisans » et « adversaires » du loup.

Pour le ministre de l’environnement italien, les tirs légaux vont faire baisser le braconnage. Une illusion une fois de plus. Chez nous aussi, on nous avait vanté ce mérite. Et pourtant le braconnage n’a pas baissé… En Italie, le WWF estime qu’environ 300 loups sont annuellement victimes de causes anthropiques (braconnage, collisions routières, etc.)

Comme FERUS, le WWF rappelle également que les tirs de loup sont contre-productifs en ce qui concerne la prédation sur les troupeaux domestiques et cite son inefficacité en prenant exemple… sur la France ! Comme nous le faisons à chaque fois, le WWF ne manque pas non plus de clamer que seules les techniques de prévention des troupeaux sont efficaces.

 

Une pétition a déjà recueilli 150 000 signatures en quelques jours pour dire non à cet abattage massif

 

Quelques points clés Italie / France :

  • La population humaine en Italie est équivalente à celle de la France
  • La superficie de l’Italie est deux fois moins importante
  • Le nombre de loups est 5 fois plus important (300 en France contre 1500-1600 en Italie)
  • L’élevage ovin est plus important en Italie (8 millions contre 7 millions en France)
  • En Italie, une brigade anti-braconnage du loup. En France, une brigade d’emploi jeunes pour tuer des loups…

 

SOURCE / FERUS.FR

Tag(s) : #environnement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :