Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PREMIERE PIERRE...


Nous ne savions comment allait se dérouler cette journée, nous ne savions pas combien de pierreux allaient répondre à notre appel mais ce que nous savions c'est que les blocs étaient toujours là et les réfugiés aussi.
A notre arrivée plusieurs migrants sont encore sous leurs duvets disséminés autours des pierres alors que le bastaings, roules et pinces sortent des camions.
Le chantier se met en place, nous sommes une douzaine de tailleurs de pierre (dont plusieurs venus de province en covoiturage et train) et une centaine de personnes sont présentes en soutien. Les équipes se répartissent... deux équipes de bardages et une de taille. Quelques réfugiés participent avec nous au bardage. Les premiers blocs se mettent en mouvement, les chemins de fer résonnent et les taillants font voler les éclats de cette belle pierre franche qui finalement se révèle de bien meilleure qualité que certains blocs que nous utilisons sur les chantiers parisiens.
Les journalistes sont aussi nombreux, peut-être même plus que les tailleurs de pierre. Notre premier objectif de mettre une nouvelle fois en lumière cette situation ubuesque est atteint.
Arrive finalement la police qui nous demande si nous avons les autorisations pour tailler ces blocs qui somme toute appartiennent la mairie de Paris. Mais d'autorisation nous sommes dépourvus ! Ces blocs ne sont pas considérés comme du mobilier urbain, ils ne sont rien et nous en faisons quelque chose... Les représentants de la force publique nous conseille donc de cesser d'intervenir directement sur les pierres et de les bouger sinon ils se verront dans l'obligation de procéder à l'évacuation du site.
Après discussion entre pierreux et les associations de soutien aux migrants, nous décidons donc de fermer le chantier. Il est 12h30.
Notre action reste bien évidemment symbolique, nous en avons pleinement conscience. Mais nous l'avons fait. Et nous reviendrons...
BIG UP FRATERNEL aux pierreux participants et une dédicace spéciale à Sayad Mostafa, réfugié Afghan et tailleur de pierre qui était présent aujourd'hui, BIG UP aux membres de ART IN THE JUNGLE ainsi qu'aux associations de soutiens présentes tous les jours sur place

 

SOURCE/ COEURS DEPIERRE ET SOLIDAIRES PAGE FACE BOOK

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :