Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rassemblement contre les expulsions locatives

mardi 21 mars 2017

 

Fin de la Trêve Hivernale Le 31 mars sonne la fin de la trêve hivernale, des milliers de personnes, de familles seront expulsées de leur logement et mises à la rue. Qui sont-elles ? Des précaires, des chômeurs, des travailleurs pauvres, des jeunes, des retraités, des demandeurs d’asile... des personnes qui subissent la précarisation généralisée, l’exclusion, et une crise du logement sans précédent. Stop aux politiques anti-sociales ! Le DAL 44 appelle à la convergence des luttes pour rappeler nos revendications.

Appel à Rassemblement : Non aux EXPULSIONS ! Samedi 1er avril 2017 - 17h00 - Place du Bouffay - Nantes

Ensemble, exigeons : L’arrêt immédiat des expulsions locatives et des saisies. En 2015, en Loire Atlantique, 1445 assignations au tribunal délivrées aboutissant à 961 commandements à quitter les lieux. Le respect de l’obligation d’accueil digne, adapté et inconditionnel des sans-logis jusqu’au relogement. L’encadrement rigoureux des loyers et une baisse immédiate de 20% de leur montant. En 10 ans, les hausses de loyer ont été de 29% dans le parc social et de 44% dans le secteur privé. L’interdiction de la vente du foncier public, et la réalisation de logements très sociaux pour les classes populaires. Le prix du logement a augmenté de 107% en 10 ans, les revenus des ménages ont progréssé de 23%. Une action rapide des collectivités pour réquisitionner et mobiliser les logements et bâtiments de grands propriétaires publics et privés, afin de loger les sans abris, les expulsés, les résidents d’habitats indignes, les prioritaires DALO et les réfugiés. Dans notre département, 10 000 logements sont vacants. Contre le logement cher... L’abrogation de toutes les mesures de marchandisation du logement social (Convention d’Utilité Sociale, ventes, démolition, privatisation des bailleurs sociaux...), et la création d’un véritable service public du logement. Le soutien et la reconnaissance de l’habitat coopératif, autogéré, ainsi que des quartiers spontanés. L’admission de « l’état de nécessité » pour les habitants « sans droits ni titres » (squats, réquisitions citoyennes, occupations de terrains)

Avoir un habitat digne, c’est un droit pour toutes et tous !

Premiers signataires : Dal 44, LDH44, ...

 

SOURCE/ ZAD.NADIR.ORG

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :