Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le “nouveau programme du FN :
c’est toujours l’arnaque sociale et la discrimination
 
 
Le «patriotisme économique», nouvel emballage  dans lequel le FN veut nous vendre son programme : derrière, c’est le pétainisme. Les dirigeants du FN l’expliquent et le résument ainsi : «étatisme aux frontières, libéralisme à l’intérieur». Et Philllipot lui-même, tout comme la droite et le MEDEF, parle de «réconcilier les entreprises et les salariés».
Bref, c’est la vieille idée fasciste du corporatisme : obliger à l’Union sacrée en désignant un ennemi extérieur-intérieur et envahisseur. Les seuls droits des salariés et de leurs syndicats consistant à approuver les projets patronaux.
L’immigré comme ennemi. Pour faire mieux accepter la régression sociale, tout ce qui est peu ou prou «immigré» est décrit comme l’ennemi, contre lequel il faut se retourner et qu’il faut discriminer : par ex., à  entendre le FN, les problèmes de la Sécu, c’est la fraude, c’est donc les immigrés, et tout en cotisant à la Sécu, leurs soins ne seront plus remboursés, «pendant un délai de 2 ans, par exemple» !
En complément, la vision réactionnaire, autoritaire et d’ordre moral du FN : Sélection des «fonctionnaires patriotes», c’est à dire soumis aux idées FN. Une justice obéissant au pouvoir. Une Ecole autoritaire, inégalitaire, nationaliste et régressive, dans laquelle l’obligation d’inscription pour tout enfant ne sera plus respectée s’ils sont enfants d’immigrés. Une culture  «nationale» et sous contrôle. La laïcité dévoyée pour en faire une machine de stigmatisation des personnes de  culture musulmane. Etc.

«Oui mais, pour les français, c’est tout de même un  programme social de gauche» (?) :
Sans passer en revue tout le  fumeux et  attrape-tout  "programme du FN", voici quelques exemples.

-   «Priorité nationale à l’emploi», «Immigration  zéro» ? : derrière, c’est l’idée, fausse et xénophobe, qu’un immigré en moins, ce serait un emploi français en plus.
Environ 20 000 personnes immigrent chaque année pour travailler, dont 10 000 sont déjà en France parce qu’ils y étudiaient Cela reste marginal par rapport aux 200 000 emplois non-pourvus, et la suppression de ces 20 000 embauches annuelles ne ferait pas reculer le chômage.
D’autant plus que l’immigration, en consommant, en cotisant aux budgets sociaux, en créant activités etemplois, contribue au développement de l’économie.

«Défendre les petits revenus avec des taxes à l’importation» ? : une grosse arnaque sociale !
Le FN n’a jamais été pour la hausse des bas salaires : depuis 2012, sa ligne est de faire financer la hausse du pouvoir d’achat aux travailleurs eux-mêmes, les 200 € d’augmentation qu’elle proposait à la dernière présidentielle étant en fait une baisse de cotisations sociales du même montant, grèvant les remboursements sociaux.
En 2017, elle propose une ridicule «PPA, prime de pouvoir d’achat » qui permet une fois de plus aux employeurs de s’en laver les mains : puisque l’État compense (un tout petit peu) pourquoi augmenter les salaires ? Et cette PPA n’est pas soumise à cotisations sociales : elle ne comptera pas pour le calcul de la retraite, du chômage, des indemnités journalières en cas de maladie.

- «Abroger la loi travail», «Retraite à 60 ans » ?  : des rideaux de fumée pour faire encore pire que Macron, Valls et Sarkozy.
En fait, le FN propose des négociations par branche sans fixer la référence légale obligatoire, les 35 heures,  et donc selon les rapports de force. Un nouveau cadeau au patronat d’autant plus en position de force que le FN lui promet d’affaiblir les syndicats, avec « une réduction des obligations administratives » et en facilitant la création de syndicats-maison.
«Retraite à 60 ans , au bout de quarante annuités de cotisations pour percevoir une retraite pleine». Disons-le tout net, c’est une filouterie : le FN n’avance en effet aucune piste de financement. Le FN n’entend en réalité aucunement s’opposer au refus catégorique des forces
de l’argent de contribuer davantage au financement du  système solidaire.

Programme social au FN ?  Il est clair que le FN avance sur ce terrain  par pur opportunisme électoral, mais qu’il n’a aucunement l’intention de réaliser ses promesses  attrape-gogos.
 
 
SOURCE/ ISERE-ANTIFASCISME.ORG
 
Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :