Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

En quatre ans, Pierre Pouchairet est devenu une de nos valeurs sures du polar français. Il collectionne les succès publics et les prix, d'abord pour La filière afghane (Prix Interpol'art 2015) et pour Mortels trafics (Prix du Quai des Orfèvres 2017), sans oublier Une terre pas si sainte actuellement en tournage. En début d'année, il nous a proposé La prophétie de Langley, sur une idée et avec la collaboration de L. Gordon, publié, comme tous ses romans, par les éditions Jigal. Une fois encore, Pouchairet prouve son exceptionnel don à construire un polar haletant et crédible, tout en traitant d'une actualité souvent brûlante. Il faut préciser qu'avant d'être écrivain, il fut commandant de police, chef d'un groupe de lutte contre le trafic de stupéfiant à Nice, Grenoble et Versailles, puis attaché de sécurité intérieure en Afghanistan, sans oublier son long séjour en Cisjordanie. C'est sans nul doute, une des clés de sa réussite, il sait de quoi il parle.

 

 

Ici le lecteur pénètre le microcosme des traders, à l'intérieur d'une des plus grandes banques françaises. Ludovic d'Estre est un surdoué de la finance, brassant au quotidien des millions d'euros. Une réussite exemplaire, jusqu'au jour où il va, avec son collaborateur Reda, se poser quelques questions, sur une grosse transaction quelque peu douteuse. Genre délit d'initié ou même pire ! Quand arrive le premier meurtre, Reda, originaire des cités va se trouver dans le collimateur de la police, au sein d'une gigantesque affaire dépassant le cadre de la banque, et le contexte devient alors politique. Troisième personnage central de cette histoire prenante, Johana, une flic qui semble bien être la seule à croire encore à l'innocence de Reda. Pierre Pouchairet confirme ainsi son talent que nous avions découvert en 2015 lors de notre chronique de son roman Une terre pas si sainte.

 

Dan29000

 

La prophétie Langley

Pierre Pouchairet, en collaboration avec L. Gordon

Éditions Jigal

2017 / 280 p / 19 euros

 

Le site de l'éditeur

Tag(s) : #lectures

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :