Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que 9 Français sur 10 se disent excédés par le démarchage téléphonique, qu’ils estiment en recrudescence, que le premier bilan du dispositif Bloctel, dont l’objectif est de limiter le démarchage téléphonique, est mitigé, il faut passer à la vitesse supérieure contre cette pression commerciale (plus de 4 appels en moyenne par semaine) subie par des millions de consommateurs.

La prospection téléphonique est d’ailleurs le seul système de démarchage où le consentement par défaut du consommateur est admis. Pour les mails et les SMS, c’est le système de « l’opt in » qui est retenu ( le consommateur doit expressément accepter de recevoir des sollicitations.)

Alors que les secteurs ayant le plus le recours au démarchage téléphonique (travaux de rénovation énergétique, énergie, ) sont également ceux qui concentrent les litiges de consommation, il est urgent de stopper le harcèlement commercial!

Nous demandons aux régulateurs (DGCCRF, ARCEP) et aux pouvoirs publics, nationaux et européens, de prendre toutes les mesures permettant une réelle limitation du démarchage téléphonique. Faute d’une interdiction par défaut, il doit au minimum être envisagé:

  • une augmentation très substantielle des sanctions financières en cas de démarchage abusif
  • une intensification des contrôles quant à la bonne utilisation des fichiers et du respect du dispositif bloc tel
  • un système d’identification par un indicatif spécifique ( par exemple 13) des appels à des fins de prospections commerciales  permettant aux consommateurs de reconnaître a priori les sollicitations commerciales.

Cette pétition sera remise à:

  • ARCEP
  • DGCCRF
  • Parlement français

 
 

UFC-Que Choisir a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 105 113 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.

 
Tag(s) : #alternatives

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :