Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’évènement s’est tenu les 10 et 11 mai au Sport Business Centre Papendal. Le but affiché de la FNV (Federatie Nederlandse Vakbeweging, première fédération syndicale des Pays-Bas) ? Définir un plan d’action pour les quatre prochaines années, en faisant appel à l’expérience et à l’expertise de l’ensemble de ses membres. Lors d’une phase de consultation, chacun·e avait eu l’occasion de mettre en avant les sujets prioritaires qu’il souhaitait voir figurer dans le plan d’action prévisionnel de la FNV pour les quatre ans à venir. Un résumé provisoire des points-clés a fait l’objet d’une motion séparée que le congrès de la FNV a débattu le 10 mai. Malgré plusieurs amendements visant à modifier la motion, le bureau du syndicat a refusé toutes les propositions allant au-delà de la formule suivante : « La FNV étudiera et débattra du revenu de base dans les temps à venir. »

Néanmoins le 11 mai, pendant les débats entre membres du conseil de la FNV, dont font notamment partie les représentant·e·s des régimes spéciaux, cette formulation fut remplacée par un texte plus large et plus ambitieux :

Le revenu de base est une option intéressante, notamment dans la manière dont il est formulé par les représentant·e·s des régimes spéciaux de la FNV. Dans cette optique, la FNV propose de lancer des études et des expérimentations concrètes de revenu de base, selon les recommandations de la section « régimes spéciaux » de la fédération. Forte de ces résultats, la FNV statuera pour savoir si un revenu de base peut ou non être un outil pertinent dans la juste répartition du travail, des revenus et du capital.

Conseil de la FNV

 

 

Le syndicat cadre son revenu de base

Selon la branche « régimes spéciaux » de la FNV, un revenu de base :

  • Est équivalent au « minimum vieillesse » des Pays-Bas (l’AOW), un dispositif où un couple reçoit moins que deux personnes seules.
  • Est octroyé à toute personne ayant légalement vécu au moins 18 ans dans le pays.
  • Ne dépend pas du salaire.
  • N’influe pas sur les mécanismes actuels d’aide au logement ou d’assurance-santé.
  • N’a pas d’incidence sur l’assurance-chômage et l’assurance-invalidité, pour lesquelles les Néerlandais·e·s cotisent sur leur salaire.

« Grâce au travail acharné et à la pression sans relâche des représentant·e·s des bénéficiaires de l’assurance sociale auprès de la FNV, nous avons désormais de bien meilleures chances à long terme de réussir à instaurer un vrai revenu de base », a déclaré Johan Horeman. « Nous avons fait un pas de géant dans la bonne direction. »

L’amendement a notamment pu être adopté grâce à Willem Banning et Harrie Ortmans, représentants des régimes spéciaux à la FNV, et à Johan Horeman, conseiller auprès du bureau.


Traduction par Maxime Vendé d’un article de Florie Barnhoorn initialement publié sur Basic Income News.

Relu par Dave Clegg et Ad Planken.

Illustration : CC BY-NC-ND 2.0 Terence Faircloth.

 

SOURCE/ REVENUDEBASE.INFO

Tag(s) : #alternatives

Partager cet article

Repost 0