Alès, Nîmes, Montpellier : débats Solidaires sur l'Espagne en crise

Publié le par dan29000

Alès, Nîmes, Montpellier : débats Solidaires sur l'Espagne en crise

"Débats Solidaires" sur l’Espagne en crise à Alès, Nîmes‏ et Monptellier


de : Jérémie SUD 30

Dans le cadre du cycle de ses "Débats Solidaires", organisé par les syndicats SUD - Solidaires du Gard, trois réunions publiques auront lieu les mercredi 17 avril à Alès, jeudi 18 avril à Nîmes et vendredi 19 avril à Montpellier sur le thème de la situation sociale en Espagne.

Le débat sera animé par Solidaires 30 et nous compterons sur la présence de Luis SERRANO, secrétaire international de la CGT espagnole.

Plus d’infos sur la CGT espagnole sur :

http://cgt.org.es

Ce débat sera l’occasion aussi pour nous de présenter la revue de Solidaires 30, Solidaritat, dont le premier numéro est sorti en mars.

La version PDF de Solidaritat n°1 est disponible sur :

http://solidaires.org/IMG/pdf/sol.pdf

Ci dessous, les lieux et heures ainsi que la présentation des débats.

Pour Solidaires 30, Jérémie Berthuin.

DANS UNE ESPAGNE EN VOIE DE PAUPÉRISATION AIGUË, QUELLES RÉSISTANCES SOCIALES ?

Réunions publiques en présence de Luis SERRANO, secrétaire international de la CGT espagnole.

MERCREDI 17 AVRIL 2013 à 19h à la Bourse du Travail d’Alès 7 Place Georges Dupuy 30 100 Alès

JEUDI 18 AVRIL 2013 à 19H à Pablo Neruda 1 Place Hubert Rouger 30900 Nîmes

VENDREDI 19 AVRIL 2013 à 19h à la Brasserie Le Dôme 2 av. Clémenceau 34 000 Montpellier

DANS UNE ESPAGNE EN VOIE DE PAUPÉRISATION AIGUË, QUELLES RÉSISTANCES SOCIALES ?

Alors que l’Espagne est touchée par un énième scandale de corruption de sa classe politique (avec en première ligne les dirigeants du Parti populaire (PP), dont le chef de gouvernement Mariano Rajoy), le quotidien de la population atteint un paroxysme de précarité. Depuis l’explosion de la bulle immobilière en 2008, la situation sociale outre-Pyrénées ne cesse de se dégrader.

Licenciements de masse dans le privé, réductions des emplois publics, salaires des fonctionnaires amputés, difficultés voire impossibilités à rembourser les prêts immobiliers et expropriations d’appartements et de maisons qui jettent à la rue des familles entières, une jeunesse sacrifiée qui ne voit que dans l’exil, en France, en Allemagne, en Angleterre ou en Amérique latine la seule possibilité de trouver du travail alors que cette même jeunesse est une des plus diplômées de l’Union européenne et un taux de chômage qui dépasse désormais les 25%... Le panorama social Outre-Pyrénées est alarmant. Et la situation n’est pas prête de s’améliorer.

Dans ce contexte de décrépitude sociale, des voix s’élèvent. Les manifestations, actions spectaculaires des Indignad Dir s et les grèves ouvrières se succèdent même si elles manquent cruellement de coordination au delà des journées ponctuelles de grève générale comme celle du 14 novembre ou du 20 décembre 201

En chef de file de la contestation sociale : la CGT espagnole, organisation qui participe aux côtés de Solidaires- SUD au Réseau européen des syndicats alternatifs. Forte de ses 90 000 adhèrent-es, la CGT-e joue un rôle non négligeable de vecteur de convergence des secteurs combatifs du mouvement syndical en agrégeant autour de ses initiatives et de ses mots d’ordre d’autres organisations syndicales et sociales.

Pour en débattre ensemble, Solidaires 30 vous invite à participer à une réunion publique, en présence de Luis SERRANO, secrétaire international de la CGT espagnole.

Ce débat s’inscrit dans le cadre d’un cycle de débats que Solidaires 30 organisera les mois prochains intitulé les "Débats Solidaires".

SOURCE / SUD30

Publié dans actualités

Commenter cet article