Trois Afghans dans un charter de la honte vers la guerre

Publié le par dan29000

Trois Afghans ont été expulsés mardi soir par la France avec la complicité de l'Angleterre en direction de l'Afghanistan.
Cette expulsion signe de la part de ces pays un déni de démocratie flagrant. D'une part parce que la Convention de Genève dont ils sont signataires à été bafouée. D'autre part parce qu'à aucun moment le gouvernement français n'a daigné infirmer ou confirmer ladite expulsion, renvoyant ses multiples interlocuteurs  à l'incertitude la plus totale.
Cela est méprisable et honteux.
  La France est aujourd'hui devenu un pays de non droit, érigeant la violence et le mensonge d'Etat en valeurs absolues, et n'hésitant pas à mettre en oeuvre des pratiques politiques criminelles afin de satisfaire les fins particulières de quelques uns, postes ministériels ou réélection présidentielle. Comment en effet qualifier autrement cette expulsion indigne, qui voit des personnes en danger de mort renvoyées manu-militari dans un pays en guerre ? Une expulsion qui en préfigure d'autres, et dont l'indignité n'aura d'égale que la banalisation.  Tels sont en effet le voeu et les visées du gouvernement français comme des "grandes démocraties" européennes. 
L'Europe a toujours été contre les peuples, mais là, cela devient encore plus voyant...
C'est une illusion stupide de penser que les expulsés peuvent jouir d'une sécurité quelconque dans un pays en guerre où, même les soldats de l'armée française se font tués...Les chambres d'hôtel à l'arrivée et un peu d'argent ne changent rien à l'affaire.
Besson et tout le gouvernement de Sarkozy vient de se déshonorer avec une telle pratique ignoble. De plus cela ne résoudra rien du tout et ils le savent. La meilleure façon d'enrayer la venue des Afghans est que leur pays ne soit plus en guerre, et donc que les troupes françaises le quittent immédiatement.

RESPECT DU DROIT D'ASILE
RESPECT DE LA CONVENTION DE GENEVE
ARRET DES RAFLES ET DES EXPULSIONS.

Publié dans actualités

Commenter cet article