LIVRE/ L'ENNEMI INTERIEUR/ MATHIEU RIGOUSTE

Publié le par dan29000

Mathieu Rigouste est chercheur en sciences sociales et...chanteur dans un groupe de rap musette (si si cela existe), il vient de publier sa thèse en sociologie chez un excellent éditeur que l'on ne présente plus LA DECOUVERTE.
Le titre de la chose : L'ENNEMI INTERIEUR : La généalogie coloniale et militarire de l'ordre sécuritaire dans la France contemporaine.
Le concept d'"ennemi intérieur" date des guerres coloniales (Maroc, Indochine, Algérie...), c'est la doctrine de la guerre révolutionnaire, doctrine d'Etat, officielle et d'ailleurs enseignée de 1953 à 1960. C'est le parfait petit manuel de la terreur d'Etat légitimée  ou encore l'étude et la pratique de la contre-subversion. Réactivée après Mai 68 dans la lutte anti-gauchiste par un sinistre ministre de l'intérieur nommé Marcellin.
Cette doctrine de contre-subversion semble réactivée depuis peu par l'actuelle ministre de l'intérieur qui tente de justifier fonctions et budgets. Bien aidée dans cette vaste entreprise de restrictions de nos libertés publiques par certains médias ou par certains personnages,tel ALAIN BAUER, "expert en sécurité et insécurité", ayant sa propre entreprise AB ASSOCIATES, vendant audits, conseils, matériels et livres. Il a surtout ses entrées Place Beauveau où il fit circuler le fameux petit livre "L'insurrection qui vient". Il se répand sur les plateaux TV en dénonçant le laxisme des institutions. Sa nomination a une chaire de criminologie du CNAM est donc inquiétante.
Tout ceci répond à une logique sécuritaire, certes pas nouvelle, puisque cette doctrine et ses moyens, la torture entre autres, furent exportés, avec succès, en Amérique du sud, du temps des dictatures militaires où les Pinochet et Stroessner s'en emparèrent contre les militants révolutionnaires. Mais le mérite est de rappeler l'origine de cela et surtout de démontrer la continuation de telles pratiques, parlons même de recrudescence avec l'affaire de Tarnac, la criminalisation des mouvements sociaux, les emprisonnements, de Bové à Rouillan de nouveau, les condamnations multiples...En 2008, 1% de la population fut mise en garde à vue, du sans précédent... Donc un livre à faire lire à tout le monde, en particulier à ceux qui se croient encore en démocratie !

Publié dans lectures

Commenter cet article