Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est toujours au petit matin que frappent les flics. A la première heure des hordes casquées viennent de prendre d'assaut la fac de Toulouse le mirail, dernière fac encore occupée par les étudiants en lutte depuis déjà quatre mois. Une fois de plus la seule réponse aux demandes des grèvistes est la répression aveugle. Si la privatisation rampante des universités passent par des lois, elle passe aussi, on le voit, pas la force brute. Non seulement la police a vidé la fac de ses occupants légitimes, les étudiants qui l'occupaient, mais aujourd'hui, aucun autre étudiant ne peut pénétrer sur le campus, sinon des vigiles qui vont procéder au démantelement des barrages ! Chasser des grévistes ne résoud jamais les problèmes que cela soit dans les facs ou les usines. Ce gouvernement d'autistes à la solde du Medef ne pourra pas toujours écraser ceux qui résistent quand les luttes vont se multiplier, une fois passée la stérilisation électorale qui anesthésie certains d'entre nous. Cette occupation de la fac de Toulouse appelle une riposte à la hauteur de la provocation. Le mouvement étudiant n'est pas achevé et ne va pas se dissoudre  dans les urnes ou dans les cars de police.
Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :