L'HUMA : QUOTIDIEN DE DESINFORMATION...

Publié le par dan29000

Dans notre série : calomnier, calomnier, il en restera toujours quelque chose, le quotidien communiste mène a propre campagne électorale pour le Front de gauche...et contre le NPA...

LES FAITS / HUMA/ 14 MAI 2009/ Besancenot veut diviser les salariés mécontents. Devant les salariés de Faurecia-Auchel, il aurait proposé "une initiative commune avec les seuls salariés concernés par les licenciements". Toujours selon l'huma Besancenot est un récidiviste.

 Il avait appelé à une manifestation nationale des seuls employés d'entreprises sous-traitantes de l'automobile." Et de conclure finement : "Visiblement, le "tous ensemble" n'est pas sa tasse de thé".

                 HUMA/27 MAI/ BREVES DE CAMPAGNE/ extrait: Le NPA en galère avec le FNLC: "En Corse, c'est évidemment beaucoup plus clair. Surtout depuis la publication de la liste NPA dans le sud-est. Y figure Alain Mosconi, chef des marins du syndicat STC courroie de transmission du politico-mafieux FNLC. Il s'était rendu médiatique en septembre 2005, par un acte de piraterie : la prise de contrôle musclée, à Marseille, du Pascal-Paoli, un cargo de la SNCM, pour le conduire à Bastia, nécessitant l'intervention du CIGN. Le syndicaliste nationaliste avait parlé de "réappropriation de l'outil de travail". Bizarre : deux jours après, la majorité UMP de l'assemblée de Corse avait demandé l'arrêt des poursuites judiciaires. Que vient donc faire le NPA dans cette galère ?"

Voilà ce que pouvaient avaler les lecteurs de ce quotidien du PCF (pardon, plus du PCF). Les deux articles, en pleine campagne électorale, fleurent bon la désinformation à caractère électoral, digne d'un retour aux grandes heures de l'hystérie anti-gauchiste qui fut l'habitude de l'Humanité durant les seventies. 

Une brusque rechute ? Sans doute, mais au-delà d'une prose de "parti" indigne du journalisme, l'on dénote, sur le second article à propos de Mosconi, une profonde non-connaissance du dossier Corse, une incompréhension crasse du syndicalisme corse, et en particulier de ce qu'est le STC (Syndicat des travailleurs corses). Passons sur le consternant FNLC (politico-mafieux), les électeurs corses pourront apprécier. Les ventes de l'Huma en Corse sont faibles, mais là gageons qu'elles ne vont pas augmenter. 

Quant à la courroie de transmission, c'est une notion bien maîtrisée par le passé, entre PCF et CGT...

Bref de belles occasions de ne pas écrire des énormités furent perdues, une fois encore, par ce quotidien. Et le rapide rectificatif, deux jours plus tard, dans l'Huma, ne change rien.

Enfin pour les nouveaux lecteurs de ce blog, son rédacteur n'est pas au NPA, il connait juste la pratique du NPA dans les luttes, il connait juste, un peu, la pratique d'un syndicat de lutte qu'est le STC, tout ceci ne sent pas très bon. Hurler avec les loups du PS, de la CFDT et de SARKOZY contre le NPA n'est pas bon signe. Mais parfois, chasser le naturel, il revient au galop, pourtant l'Huma n'a pas besoin de ces méthodes pour se vendre, l'argent des grands groupes est déjà dans son capital, et les publicités de TOTAL garnissent bien souvent l'HUMA DIMANCHE.

Publié dans lectures

Commenter cet article