John Yoo est-il un tortionnaire ?

Publié le par dan29000

John Yoo est un juriste du département de la justice sous Bush. C'est lui qui signa les documents autorisant la torture. En 2008, Padilla un condamné a porté plainte contre lui. Un juge fédéral, White, courageusement, vient de déclarer recevable sa plainte. Padilla, né à Brooklin, avait été arrêté à Chicago, soupconné de préparer une bombe. Il avait subi à plusieurs reprises des mauvais traitements, couverts par les circulaires de John Yoo qui travaillait entre 2001 et 2003 auprès d' Ashcroft, ministre de la justice de l'administration Bush.

Le site spécialisé SALON.COM recense au total 13 noms de tortionnaires :

ADDINGTON : conseiller de Cheney

GONZALES : ministre de la justice (2005 à 2008)

TENET : directeur de la CIA

RICE : secrétaire d'état

RUMSFELD : secrétaire d'état à la défense

BUSH : président

et quelques autres, dont John Yoo.

Certes Obama a condamné fermement la torture et s'est même excusé (geste fort). Certes il a ensuite interdit le waterboarding (simulacre de noyade) et rendu public neuf documents classés "secret défense" sur l'usage de la torture, mais aujourd'hui il hésite sur les poursuites envers ces responsables connus. Les deux administrations s'affrontent à distance.

Cela donnerait un très mauvais signal de son administration si les poursuites ne s'engageaient pas dans les plus brefs délais. La justice connait les faits, les dates et les noms, que demander de plus. Rien ne saurait justifier la moindre mansuétude vis à vis de ces treize hommes. Obama doit faire preuve de courage politique en ce début de mandat. Une forte partie de l'opinion publique américaine souhaite qu'ils soient juger, tout comme une majorité d'américains demandent la réouverture d'une enquête fédérale sur les attentats du 11/09.

Publié dans actualités

Commenter cet article

Achile 15/06/2009 13:43

le problème est de savoir s'il faut poursuivre les noms que vous citez, si Obama peut le faire, s'il veut le faire...sur le fond la question est claire, mais nous savons bien que les grands principes sont foulés au pied par toutes les "grandes nations" qui sont rarement dénnoncées.

dan29000 15/06/2009 15:20


Obama peut le faire et doit le faire même s'il tergiverse actuellement, cette première procédure va sans doute ouvrir une brèche et c'est en cela qu'elle est importante pour la suite. Cette
légalisation de la torture par l'administration de Bush fut un des pires actes politiques de son mandat. Les excuses ne sont jamais suffisantes, les 13 doivent, sous une forme ou une autre payer ce
crime d'Etat.