Scorsese : Who's that knocking at my door, son premier film, en salles

Publié le par dan29000

Martin Scorsese était alors étudiant en cinéma à la New York University. Ses influences étaient à chercher du côté de la nouvelle vague française et du cinéma indy américain (Cassavetes). Après quelques courts métrages, il réalise son film de fin d'études BRING ON THE DANCING GIRLS. Après une réécriture du scénario et l'ajout d'autres scènes, Scorsese ne trouvant pas de distributeur, devra ajouter une scène érotique à la demande du producteur Brenner pour que celui-ci accepte de distribuer le film. Ce curieux mélange d'images en noir et blanc en 35 et 16 mm sort enfin en 1969, après avoir été créé en 1967.

C'est l'histoire d'un jeune voyou de Little Italy, que Scorsese connait bien, qui tombe amoureux d'une jeune femme qui a subi un viol. Ce qui va poser problème...Ce premier long métrage, malgré ses vicissitudes, est déjà un formidable condensé de l'oeuvre de Martin Scorsese : la difficulté de communication entre hommes et femmes, la violence, la religion et la rédemption. Harvey Keitel est déjà formidable. Hélas que 8 copies pour tout l'hexagone, c'est peu, faudra être patient dans certaines villes, mais cela vaut le coup de le redécouvrir en salles, depuis le temps qu'on le regarde en dvd !

 

 

Publié dans écrans

Commenter cet article