Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On ne présente hélas plus ANDRE GERIN, vieux député communiste tendance Staline qui ne rate jamais du fond de sa commune de Vénissieux une occasion de dire des énormités. Cette semaine le dinosaure rouge s'allie avec une grosse poignée de députés UMP pour rouvrir le débat sur le voile. On se souvient des dégâts que ce débat de société avait produit par le passé.

Mais comme en France en ce moment, il ne se passe rien, que tout va bien, que le chômage est en baisse, que le monde n'est pas en crise, que les plans sociaux sont de moins en moins nombreux, que Pôle emploi et Michelin fonctionnent bien, que les grèves syndicales font le plein, que les luttes sont rares, que les urnes sont pleines quand il y a des élections, que l'Europe se construit parfaitement, que les riches se goinfrent un peu moins, que les pauvres ont l'immense chance d'enfin avoir le RSA pour bien vivre, que le climat ne se réchauffe plus, Gérin veut rouvrir le débat, sans doute trop tôt fermé, sur les pratiques vestimentaires de quelques femmes voilées ! 
Et même, avec ses nouveaux amis de l'UMP, se battre pour une commission d'enquête parlementaire, si si, vous avez bien lu. La semaine où se profile un nouveau scandale d' Etat sur l'attentat de Karachi où 11 Français sont morts (faussement attribué à Al-quaïda), où le scandale européen Clearstream y a échappé, il faudrait une commission d'enquête parlementaire pour une poignée de femmes portant la burqa !

Heureusement pour eux, le ridicule ne tue plus.

Dans une France qui se couvre de caméras, de fichiers divers, de lois répressives diverses, où Besson fait la chasse aux immigrés et à leurs soutiens, où l'on malmène des étrangers expulsés dans les aéroports, où des gens ressortent éborgnés d'une manifestation, où les rapports dénoncent les violences dans les commissariats, a-t-on besoin d'un député du PCF pour lancer un tel débat ? Ou ce monsieur est-il vraiment inconscient ? Ou chasse-t-il, comme d'autres élus, sur les terres nauséabondes de De Villiers et Le Pen ? 

En ces temps où nos libertés ne cessent de régresser, où les épiciers de Tarnac se retrouvent en prison, où les manifestants sont agressés comme à Strasbourg, où la police et la haine de l'autre se portent bien, où la tolérance n'est pas vraiment dans l'air ambiant, faut-il jeter de l'huile sur le feu ?

Une fois de plus, une partie de la communauté musulmane est montrée du doigt.

Et demain, cela sera le tour de qui ? Il y a quatre ans, un élu de droite faisait la chasse dans les lycées aux strings trop voyant en été ! Et les cagoules dans les manifs, elle vient ou pas cette loi ?
Dans une société de plus en plus oppressive, la sphère privée doit demeurer intouchable, et l'habit, burqa, string, piercing, tatouage, foulard...est du domaine du privé. 
Monsieur Gérin se trompe de combat avec ses amis de l'UMP, il doit comprendre que la France, l'Europe, le monde, est multiple, coloré, mélangé, y compris dans les pratiques culturelles et cultuelles. S'offusquer de la vision d'une burqa, d'un foulard, d'un string nous fait aujourd'hui penser à ce député (aussi de gauche) qui trouvait la semaine dernière que le film sur sa ville manquait un peu de blancs sur le marché, et qu'il fallait en rajouter un peu. Manuel Valls n'est pourtant pas au PCF, mais au PS, belle gauche en vérité. Merci messieurs les élus de gauche, vous êtes prêts pour la prochaine vague d'ouverture de Sarkozy...De tels donneurs de leçons de laïcité sont consternants...
Mais si débat il doit y avoir, nous saurons le mener contre toutes les idées rampantes d'extrême droite, même quand elles surgissent à gauche.

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost 0