La police chinoise enfoncée par des manifestants en colère à Shishou

Publié le par dan29000

il y a trois jours à Shishou, province centrale du Hubei, le corps du chef d'un restaurant d'un hôtel de la ville fut découvert. La police, qui aurait des actions dans ce lieu, conclut à un suicide. Ce n'est pas l'avis de la famille qui refuse de signer le rapport officiel, même avec 3500 euros. Quand la police le lendemain tente d'emmener le corps du défunt, 2000 personnes s'opposent, puis 40 000 le lendemain et s'affrontent durement. Les manifestants lapident les policiers casqué qui reculent en ordre dispersé.

Les images font le tour du monde, et elles sont là :

 

 

 

Publié dans actualités

Commenter cet article