Sherry baby, film indé à découvrir sans attendre

Publié le par dan29000

Sherry ex-junkie, sort de prison où elle songeait, depuis trois ans, à sa fille. Son but est clair, elle veut retrouver la garde de celle-ci et mener une vie clean, au-delà de ses névroses. C'est le point de départ du film. Je sais on peut penser à l'excellent film d'Assayas avec Maggie Cheung. Mais c'est pas vraiment grave. Ce qui est plus grave par contre, c'est qu'il ait fallu trois ans à un distributeur français pour sortir ce film remarqué un peu partout !

Sherry baby a été sélectionné  à Sundance, nominer au Golden globe, Prix du scénario au Festival de Deauville, Prix de la critique internationale au même festival.

 

Laurie Collyer a écrit le scénario en 2001, est passée par la case du Sundance Filmmaker's lab et par la résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes. Elle lui a fallu ramer durant cinq ans pour monter son film, un véritable parcours du combattant. Son premier film, documentaire, date de 2000 : Nuyorican dream, sur le rêve américain vécu par une famille de portoricains dont seul le père travaille. Elle a ensuite produit diverses vidéos pour les milieux de la mode et du web.

Le film est en salles depuis mercredi, sans doute devrait-il faire un bon score malgré le faible nombre de copies, vu la fête du cinéma la semaine prochaine, sur plusieurs jours.

 

 

Publié dans écrans

Commenter cet article